Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 05:00
ALBERTO LOPEZ SIMON A INDULTE "ZARANDO" ET TRIOMPHE DANS LES ARÈNES D'ISTRES DIMANCHE MATIN (21 JUIN 2015)

ALBERTO LOPEZ SIMON A INDULTE "ZARANDO" ET TRIOMPHE DANS LES ARÈNES D'ISTRES DIMANCHE MATIN (21 JUIN 2015)

Le jeune torero, qui a triomphé deux fois à Madrid et qui y a été blessé sérieusement, avait un contrat pour toréer dans les arènes de La Brède dimanche dernier mais, insuffisamment remis de sa blessure, il "s'était fait porter pâle" ...

Or il était en piste, ce même dimanche, à Istres en remplacement de J.M Manzanarès, blessé lui aussi, dans un cartel de luxe avec Enrique Pone et Alejandro Talavante.

D'où la déception du public, des organisateurs et du maire de La Brède ... déception, voire colère, que l'on peut comprendre tout de même.

Le jeune torero a-t-il fait une erreur de jeunesse ou a-t-il été "conseillé" par son entourage et ceux qui s'occupent de ses intérêts en prenant un engagement certainement plus prestigieux et prometteur accompagné, peut-être (,), d'un cachet plus conséquent ? ... On peut aussi le comprendre, pourquoi pas ?

Toujours est-il que la polémique a enflé depuis dimanche ...

Monsieur Michel Dufranc, maire de La Brède, a donc publié une lettre ouverte à Alberto Lopez Simon en demandant explications et "réparation".

Alberto Lopez Simon lui a répondu, s'est expliqué et a fait des excuses et une proposition "compensatoire".

Vous trouverez, ci-dessous, le texte de cet échange épistolaire et, nul doute, que cette "affaire" ne sera finalement qu'un nouvel épiphénomène affectant le mundillo et qu'un accord sera trouvé pour satisfaire les aficionados de La Brède.

Certes un contrat et une parole doivent être respectés mais il y a actuellement des évènements bien plus importants dans notre monde ... taurin ou pas !

"Jiès"

Lettre Ouverte de M. Michel Dufranc à Alberto Lopez Simon,

Le mardi 13 janvier dernier la Comission Taurine Extra-Municipale de LA BREDE s’est réunie pour décider du cartel de la corrida qui s’est célébrée le 20 juin au cours de nos fêtes patronales.

Ils optèrent pour vous faire confiance à vous et à votre apoderado, avec qui ils se mirent en contact cette même après-midi par téléphone et qui nous donna son accord en votre nom.

Cet accord se confirma au travers d’un contrat en date du 26 janvier.

Ceci était avant MADRID…

Le 26 mai, la Mairie de LA BREDE a payé un acompte correspondant au tiers de la somme prévue dans le contrat.

Le 18 juin à 18h47, le Directeur Général des Services de la Mairie a reçu un courrier électronique envoyé par votre mozo de espada dans lequel il nous communica que vous renonciez à la corrida du 20 juin parce que vous n’étiez pas suffisant rétabli de vos blessures subies à MADRID le mois dernier. Il nous dit que ce courrier servait à lever tous doutes quant à la réalité du motif exposé et nous proposa de participer à la corrida de l’an prochain.

Nous avons cru, vraiment, ce qu’il nous exposa jusqu’au moment où nous avons appris que vous acceptiez de remplacer le Maestro MANZANARES le 21 de juin à ISTRES, où vous avez triomphé brillamment, ce qui me fait plaisir…

Pour en revenir à notre thème, nous restons sur le fait que vous n’avez pas tenu votre parole et surtout que vous avez énormément déçu ceux qui croient, comme le dit un vieux proverbe français, que l’on prend l’homme pour sa parole ou l’homme ne vaut rien en dépit du talent, courage et réussite qu’il puisse avoir.

Ce que j’attends désormais c’est que vous vous expliquiez sur ce problème, de façon à ce que, et c’est ce que je souhaite, nous n’ayons pas à demander à l’Union des Villes Taurines de France qu’elle opte pour vous exclure temporairement des arènes françaises comme le pourrait justifier le non accomplissement de vos obligations contractuelles pour des raisons clairement inexactes.

Ceci, sans le préjudice de toutes plaintes pour dommages et préjudices qui pourront être déposés devant les tribunaux compétents.

Je crois que je me dois de rendre cette lettre publique vu l’impact qu’a eu cette lamentable affaire bien au-delà des frontières de ma ville et des conséquences qu’elle pourrait avoir au niveau du monde taurin.

Je vous salue très cordialement.

MICHEL DUFRANC

Maire de LA BREDE

 

Suite à la lettre du maire de La Brède demandant des explications sur l’absence d’Alberto Lopez Simon le samedi dans sa ville alors qu’il toréait le lendemain à Istres, le torero a fait passer un communiqué de presse.

En voici la teneur (Texte traduit par "Paco" Patrick Colléoni http://torobravo.fr/​)           

Je veux présenter mille excuses et donner des explications concernant mon absence à La Brède samedi dernier et ma présence à Istres le lendemain en remplacement de Manzanares.

Je ne me suis pas présenté à La Brède parce qu’effectivement j’étais en convalescence suite aux cornadas reçues à Madrid et qui se sont aggravées lorsque j’ai repris l’épée le 24 mai. Cependant, lorsque s’est présentée la possibilité de toréer aux côtés de deux grandes figuras du toreo, j’y ai vu l’opportunité de réaliser un rêve que j’avais depuis mes dix ans lorsque j’ai voulu devenir torero. C’est pour cela que j’ai décidé, conscient que je jouais ma temporada et mon contrat de Pamplona, de me rendre à Istres pour tenter de valoriser les quatre oreilles et les deux Puertas Grandes de Madrid qui jusque là ne m’avaient pas servi pour entrer dans les cartels des grandes ferias.

Depuis toujours, les toreros ont décidé où et quand ils jouaient leur vie et leur carrière, c’est pour cela que j’ai décidé, même sous infiltration et diminué, de toréer à Istres, car les regards y était focalisés par la présence de deux figuras. Je devais en profiter, vu les circonstances et le manque de propositions pour les grandes ferias, pour frapper un grand coup et attirer l’attention sur ma carrière pénalisée par le système. Cette décision a fait qu’actuellement je dois me soigner au quotidien et forcer ma récupération pour être présent à Pamplona. Mon âme de torero me recommande d’agir ainsi en ce moment.

Je ne sais pas si ce que je fais est bien ou mal, mais j’ai pris cette décision, car je crois qu’un homme et un torero doivent décider de l’endroit où leur vie et leur carrière doivent se jouer, et je crois que cette fois c’était à Istres.

Je présente mes excuses à la municipalité de La Brède à laquelle j’affirme qu’elle pourra toujours compter sur moi pour participer à une corrida exceptionnelle au moment qu’elle jugera opportun. Je lui serai éternellement reconnaissant, comme à Istres ou à la France en général, une terre qui m’a traité avec beaucoup de classe et d’affection, que je garderai toujours dans mon coeur et où je me sentirai toujours comme chez moi. Il en sera ainsi pour toujours.

Je remercie les aficionados de La Brède de me comprendre et j’espère leur offrir beaucoup de tardes de toreo. Je leur exprime mon plus profond respect et mon total dévouement pour compenser ma décision. Les circonstances professionnelles ont donné un tournant à ma carrière que je ne pouvais laisser passer afin de réaliser un rêve.

Affectueusement.

Alberto Lopez Simon.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jiès Arles
  • Le blog de Jiès Arles
  • : Reportages et Photographies de la Culture et des Traditions Taurines, Arlésiennes et Provençales avec, de temps en temps, des billets "d'humeur" ou "d'humour" et des "coups de coeur" à partager car il n'y a pas que la tauromachie dans la vie ...
  • Contact