Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 13:14
Trois-quarts d’entrée pour cette corrida de rejon dont le résultat comptable ne reflète pas la réalité de la piste. Des toros de Murube d’une présentation supérieure (en faisant abstraction des armures), les trois derniers notamment et qui se prêtèrent au jeu à des degrés divers. Des bichos qu’on aurait bien aimé voir devant des piétons si ceux-ci ne boudaient pas l’encaste.

Trois-quarts d’entrée pour cette corrida de rejon dont le résultat comptable ne reflète pas la réalité de la piste. Des toros de Murube d’une présentation supérieure (en faisant abstraction des armures), les trois derniers notamment et qui se prêtèrent au jeu à des degrés divers. Des bichos qu’on aurait bien aimé voir devant des piétons si ceux-ci ne boudaient pas l’encaste.

Rui Fernandez souffla le chaud et le froid successivement lors de ses deux prestations. Il sut ainsi fixer avec beaucoup de métier le premier bicho de cette matinale, un animal abanto de salida qui finit par se prendre au jeu et termina a mas. Belle prestation du rejoneador portugais qui templa les charges de son opposant, maîtrisa les terrains et cloua avec sûreté (mais souvent pas à l’étrier) rejones de castigo, banderilles à une, puis à deux mains, finissant par les roses. Les galops en appuyers, les changements de pistes et les pirouettes donnèrent un certain relief au trasteo et le rejon de muerte très trasero ne le priva pas de trophée.

Rui Fernandez souffla le chaud et le froid successivement lors de ses deux prestations. Il sut ainsi fixer avec beaucoup de métier le premier bicho de cette matinale, un animal abanto de salida qui finit par se prendre au jeu et termina a mas. Belle prestation du rejoneador portugais qui templa les charges de son opposant, maîtrisa les terrains et cloua avec sûreté (mais souvent pas à l’étrier) rejones de castigo, banderilles à une, puis à deux mains, finissant par les roses. Les galops en appuyers, les changements de pistes et les pirouettes donnèrent un certain relief au trasteo et le rejon de muerte très trasero ne le priva pas de trophée.

Il fut par contre complètement débordé par son second dont jamais il ne sut apprécier la vitesse d’embestida et fit bousculer ses montures à maintes reprises. Dans ce cas-là, point n’est besoin de détailler les poses, car si le Murube avait été en pointes, le garçon se serait très vite retrouvé à pieds. Deux rejons contraires latéraux, descabello. Silence.

Il fut par contre complètement débordé par son second dont jamais il ne sut apprécier la vitesse d’embestida et fit bousculer ses montures à maintes reprises. Dans ce cas-là, point n’est besoin de détailler les poses, car si le Murube avait été en pointes, le garçon se serait très vite retrouvé à pieds. Deux rejons contraires latéraux, descabello. Silence.

Avec Andy Cartagena, on joua dans une autre catégorie. Bien capté d’entrée, le second Murube prit deux rejones de castigo et suivit correctement le cheval qui se déplaçait en appuyers au galop avec un remarquable équilibre. Le neveu du grand et regretté Gines cloua ensuite avec beaucoup de sûreté quatre banderilles, les deux dernières al violin, puis trois courtes, fit pirouetter, cabrer et même asseoir ses montures avant d’occire son opposant d’un rejon de muerte contraire au second assaut. Deux oreilles.

Avec Andy Cartagena, on joua dans une autre catégorie. Bien capté d’entrée, le second Murube prit deux rejones de castigo et suivit correctement le cheval qui se déplaçait en appuyers au galop avec un remarquable équilibre. Le neveu du grand et regretté Gines cloua ensuite avec beaucoup de sûreté quatre banderilles, les deux dernières al violin, puis trois courtes, fit pirouetter, cabrer et même asseoir ses montures avant d’occire son opposant d’un rejon de muerte contraire au second assaut. Deux oreilles.

La lidia du quinto commença par la pose correcte de deux rejones de castigo, puis les choses se gâtèrent un peu lorsque le garçon fit bousculer ses montures lors de la pose des banderilles plantées au demeurant avec habileté. Comme lors de la lidia du premier, le trasteo fut agrémenté d’appuyers au galop à deux pistes, pirouettes et autres piaffers et passages ainsi que d’un inédit déplacement sur vingt mètres cheval cabré. Spectaculaire mais rien à voir avec la corrida. Rejon de mort très en arrière après trois banderilles courtes et deux oreilles bien excessives qu’un numéro de cirque ne saurait justifier.

La lidia du quinto commença par la pose correcte de deux rejones de castigo, puis les choses se gâtèrent un peu lorsque le garçon fit bousculer ses montures lors de la pose des banderilles plantées au demeurant avec habileté. Comme lors de la lidia du premier, le trasteo fut agrémenté d’appuyers au galop à deux pistes, pirouettes et autres piaffers et passages ainsi que d’un inédit déplacement sur vingt mètres cheval cabré. Spectaculaire mais rien à voir avec la corrida. Rejon de mort très en arrière après trois banderilles courtes et deux oreilles bien excessives qu’un numéro de cirque ne saurait justifier.

Léa Vicens, toujours aussi belle cavalière, m’a paru hier un peu crispée. Elle prit pas mal de risques lors de la lidia du premier esquivé de peu chaque fois lors des poses. Trois rejones de castigo dont un très latéral, des poses de banderilles plus assurées (une al violin) en citant de face et en décomposant les temps mais souvent à la limite de la bousculade. Metisaca et rejon de muerte trasero après les roses. Oreille régionale.

Léa Vicens, toujours aussi belle cavalière, m’a paru hier un peu crispée. Elle prit pas mal de risques lors de la lidia du premier esquivé de peu chaque fois lors des poses. Trois rejones de castigo dont un très latéral, des poses de banderilles plus assurées (une al violin) en citant de face et en décomposant les temps mais souvent à la limite de la bousculade. Metisaca et rejon de muerte trasero après les roses. Oreille régionale.

La lidia du dernier commença par une longue poursuite où Léa et sa monture faillirent être projetées contre les planches, le quite du peon venant beaucoup trop tard. Trois rejones de castigo (le second pas enfoncé), et des banderilles posées correctement al quiebro à nouveau en décomposant les temps, une paire al violin puis deux courtes. Rejon de mort efficace et habile sur un toro à l’arrêt. Oreille.

La lidia du dernier commença par une longue poursuite où Léa et sa monture faillirent être projetées contre les planches, le quite du peon venant beaucoup trop tard. Trois rejones de castigo (le second pas enfoncé), et des banderilles posées correctement al quiebro à nouveau en décomposant les temps, une paire al violin puis deux courtes. Rejon de mort efficace et habile sur un toro à l’arrêt. Oreille.

... FERIA D'ARLES ... 6 AVRIL 2015 (MATIN) ... ANDY CARTAGENA ET LEA VICENS A HOMBROS, MAIS ... ! ... LA RESEÑA DE "PACO" ...
RESEÑA ET PHOTOS (sauf sortie a hombros) DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR

RESEÑA ET PHOTOS (sauf sortie a hombros) DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 08:46
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
... FERIA DE NÎMES ... PENTECÔTE 2015 ... LA BILLETTERIE  OUVRE POUR LES ABONNEMENTS ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 07:55
Les aficionados qui sont restés jusqu’au bout de la corrida hier ont éprouvé leur aficion à la morsure d’un mistral hivernal qui devait apporter un ressenti autour des cinq à six degrés.  L’ambiance dans le ruedo ne fut pas des plus chaudes non plus, ceci expliquant peut-être cela, et seul Sébastien Castella parvint à décrocher un trophée au cours de cette tarde hivernale. Les toros de Montalvo, bien présentés, furent quant à eux nobles, avec un bon fond de caste pour une bonne moitié qui poussa au cheval, mais tous péchèrent par leur manque de durée.

Les aficionados qui sont restés jusqu’au bout de la corrida hier ont éprouvé leur aficion à la morsure d’un mistral hivernal qui devait apporter un ressenti autour des cinq à six degrés. L’ambiance dans le ruedo ne fut pas des plus chaudes non plus, ceci expliquant peut-être cela, et seul Sébastien Castella parvint à décrocher un trophée au cours de cette tarde hivernale. Les toros de Montalvo, bien présentés, furent quant à eux nobles, avec un bon fond de caste pour une bonne moitié qui poussa au cheval, mais tous péchèrent par leur manque de durée.

Tout commença par la lidia à cheval d’un bicho de Murube qui fit son boulot face à Manuel Manzanares, chargeant avec promptitude la monture mais ne s’y fixant pas au final. Le fils du grand Manza cloua de face en se montrant deux rejons de châtiment, signa quelques bons quiebros aux banderilles, templant bien son opposant lors de quelques poursuites en appuyers au galop. Trasteo relativement sobre terminé par la pose de trois courtes, rejon de muette en place. Oreille.

Tout commença par la lidia à cheval d’un bicho de Murube qui fit son boulot face à Manuel Manzanares, chargeant avec promptitude la monture mais ne s’y fixant pas au final. Le fils du grand Manza cloua de face en se montrant deux rejons de châtiment, signa quelques bons quiebros aux banderilles, templant bien son opposant lors de quelques poursuites en appuyers au galop. Trasteo relativement sobre terminé par la pose de trois courtes, rejon de muette en place. Oreille.

Sébastien Castella, gêné par le vent, ne put s’exprimer lors de la réception au capote du premier et se rattrapa lors d’un joli quite par chicuelinas entre deux correctes rations de fer. Intervention au quite ensuite de Fandiño, lui aussi par chicuelinas et cordobina. Débutée par passes hautes, la faena fut propre sur les deux bords mais manqua de transmission du fait de la perte de moyens du Montalvo. Entière rinconera. Salut au tiers.

Sébastien Castella, gêné par le vent, ne put s’exprimer lors de la réception au capote du premier et se rattrapa lors d’un joli quite par chicuelinas entre deux correctes rations de fer. Intervention au quite ensuite de Fandiño, lui aussi par chicuelinas et cordobina. Débutée par passes hautes, la faena fut propre sur les deux bords mais manqua de transmission du fait de la perte de moyens du Montalvo. Entière rinconera. Salut au tiers.

Du fait du vent, les véroniques de réception face au quinto manquèrent de leur douceur habituelle. Après deux piques où le toro leva le cheval puis poussa, c’est assis sur l’estribo que Sébastien entama une faena ambidextre où sa maîtrise et son sens du temple s’affichèrent avec une parfaite évidence. C’est comme souvent dans les cornes qu’il dessina les dernières séries, variant les passes et s’enroulant le Montalvo à la ceinture. Quasi-entière latérale et tendida pour finir. Oreille.

Du fait du vent, les véroniques de réception face au quinto manquèrent de leur douceur habituelle. Après deux piques où le toro leva le cheval puis poussa, c’est assis sur l’estribo que Sébastien entama une faena ambidextre où sa maîtrise et son sens du temple s’affichèrent avec une parfaite évidence. C’est comme souvent dans les cornes qu’il dessina les dernières séries, variant les passes et s’enroulant le Montalvo à la ceinture. Quasi-entière latérale et tendida pour finir. Oreille.

Ivan Fandiño était concentré. On sentait qu’il voulait prouver qu’il fallait encore compter avec lui après son solo malheureux du week-end précédent. Lui aussi gêné par le vent au capote, il parvint tout de même à dessiner d’estimables véroniques. Après les deux rencontres règlementaires, Luque intervint au quite par farol, gaoneras et revolera. Plus mobile que le premier, ce second Montalvo de la tarde permit au torero d’Orduña, très appliqué, de dessiner quelques bonnes tandas agrémentées de quelques fioritures (desprecios, changements de main) sur chaque corne avant que l’animal ne baisse de ton. Entière caidita longue d’effet après bernadinas finales. Salut au tiers.

Ivan Fandiño était concentré. On sentait qu’il voulait prouver qu’il fallait encore compter avec lui après son solo malheureux du week-end précédent. Lui aussi gêné par le vent au capote, il parvint tout de même à dessiner d’estimables véroniques. Après les deux rencontres règlementaires, Luque intervint au quite par farol, gaoneras et revolera. Plus mobile que le premier, ce second Montalvo de la tarde permit au torero d’Orduña, très appliqué, de dessiner quelques bonnes tandas agrémentées de quelques fioritures (desprecios, changements de main) sur chaque corne avant que l’animal ne baisse de ton. Entière caidita longue d’effet après bernadinas finales. Salut au tiers.

La faena ambidextre face à son second fut propre mais sans grande transmission, le froid gelant aussi l’ambiance. Point n’est besoin d’entrer dans les détails d’un trasteo qui s’acheva comme le précédent par un salut au tiers après une lame caida.

La faena ambidextre face à son second fut propre mais sans grande transmission, le froid gelant aussi l’ambiance. Point n’est besoin d’entrer dans les détails d’un trasteo qui s’acheva comme le précédent par un salut au tiers après une lame caida.

Le vent empêcha Daniel Luque de s’exprimer aussi pleinement que d’habitude au capote. Face à son premier, il réalisa une courte faena non dénuée d’intérêt mais sans transmission du fait du manque de présence de son opposant qui réduisit très vite ses charges. Silence après une lame quasi-entière correctement positionnée.

Le vent empêcha Daniel Luque de s’exprimer aussi pleinement que d’habitude au capote. Face à son premier, il réalisa une courte faena non dénuée d’intérêt mais sans transmission du fait du manque de présence de son opposant qui réduisit très vite ses charges. Silence après une lame quasi-entière correctement positionnée.

Les gradins en mal de chaleur s’animèrent au dernier de la course, le public ressentant le besoin de se réchauffer et de réchauffer l’ambiance glaciale. Après deux piques prises en poussant, le bicho fut donc embarqué dans une faena qui évolua a mas. Luque dans un pouce de terrain signa un début stoïque par passes hautes, puis tira deux ou trois tandas au tracé impeccable avant que les forces du bicho ne déclinent. Le torero de Gerena s’accrocha et parvint à tirer encore quelques bons muletazos, un ensemble qui aurait pu se voir crédité d’une oreille si l’acier n’avait pas fait défaut. Lame perçante après pinchazo, quatre descabellos. Silence. Reseña et photos : Paco

Les gradins en mal de chaleur s’animèrent au dernier de la course, le public ressentant le besoin de se réchauffer et de réchauffer l’ambiance glaciale. Après deux piques prises en poussant, le bicho fut donc embarqué dans une faena qui évolua a mas. Luque dans un pouce de terrain signa un début stoïque par passes hautes, puis tira deux ou trois tandas au tracé impeccable avant que les forces du bicho ne déclinent. Le torero de Gerena s’accrocha et parvint à tirer encore quelques bons muletazos, un ensemble qui aurait pu se voir crédité d’une oreille si l’acier n’avait pas fait défaut. Lame perçante après pinchazo, quatre descabellos. Silence. Reseña et photos : Paco

RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR

RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 13:02
La corrida de ce samedi était l’une des plus attendues avec la présence de l’enfant du pays, Juan Bautista, et celle de José Maria Manzanares venu rendre hommage à son père trop tôt disparu face à des toros dits « de garantie », ceux de Domingo Hernandez. On attendait donc des bichos plutôt collaborateurs, mais ce ne fut pas toujours le cas, et il fallut tout le métier des deux triomphateurs du jour pour que le spectacle atteigne parfois des sommets.

La corrida de ce samedi était l’une des plus attendues avec la présence de l’enfant du pays, Juan Bautista, et celle de José Maria Manzanares venu rendre hommage à son père trop tôt disparu face à des toros dits « de garantie », ceux de Domingo Hernandez. On attendait donc des bichos plutôt collaborateurs, mais ce ne fut pas toujours le cas, et il fallut tout le métier des deux triomphateurs du jour pour que le spectacle atteigne parfois des sommets.

Finito de Cordoba semblait ce jour décidé. Face au premier qui faillit sauter au callejon, il fut correct au capote, puis après les deux piques règlementaires (courtes et pompée la première, plus lourde la suivante) et un quite de Juan Bautista par chicuelinas et larga, il entreprit sa faena par passes hautes, main sur les planches. Les séries droitières qui suivirent, main basse, furent esthétiques faute d’être profondes, le torero liant les muletazos sur le voyage. A gauche, les passes furent du même tonneau à quelques exceptions près, le torero ne faisant quasiment jamais dérailler le train. Ne parlons pas du final où le garçon prit les boulevards extérieurs pour tenter d’enfoncer l’épée. Entière latérale et trasera au cinquième assaut, deux descabellos. Silence.

Finito de Cordoba semblait ce jour décidé. Face au premier qui faillit sauter au callejon, il fut correct au capote, puis après les deux piques règlementaires (courtes et pompée la première, plus lourde la suivante) et un quite de Juan Bautista par chicuelinas et larga, il entreprit sa faena par passes hautes, main sur les planches. Les séries droitières qui suivirent, main basse, furent esthétiques faute d’être profondes, le torero liant les muletazos sur le voyage. A gauche, les passes furent du même tonneau à quelques exceptions près, le torero ne faisant quasiment jamais dérailler le train. Ne parlons pas du final où le garçon prit les boulevards extérieurs pour tenter d’enfoncer l’épée. Entière latérale et trasera au cinquième assaut, deux descabellos. Silence.

Les véroniques de réception au quatrième furent de meilleur tracé et la demie élégante. Après deux moyennes rations de fer, le bicho fut embarqué dans une (trop) longue faena d’inégale intensité au cours de laquelle, comme c’est souvent le cas, on chercha les détails. Quelques bonnes tandas ressortirent d’un ensemble somme toute assez ennuyeux terminé d’une trois-quart caida après le deuxième avis. Silence.

Les véroniques de réception au quatrième furent de meilleur tracé et la demie élégante. Après deux moyennes rations de fer, le bicho fut embarqué dans une (trop) longue faena d’inégale intensité au cours de laquelle, comme c’est souvent le cas, on chercha les détails. Quelques bonnes tandas ressortirent d’un ensemble somme toute assez ennuyeux terminé d’une trois-quart caida après le deuxième avis. Silence.

C’est par deux largas cambiadas afaroladas de rodillas que Juan Bautista reçut son premier opposant, poursuivant ensuite sa réception par véroniques templées, demie et revolera. Hélas, après deux piques légères précédées d’une jolie mise en suerte par cordobinas, le toro perdit complètement ses moyens et s’affala au sol en permanence. L’arlésien tenta en vain de le maintenir sur ses aplombs avant de s’en défaire d’une entière en place précédée d’un metisaca. Silence.

C’est par deux largas cambiadas afaroladas de rodillas que Juan Bautista reçut son premier opposant, poursuivant ensuite sa réception par véroniques templées, demie et revolera. Hélas, après deux piques légères précédées d’une jolie mise en suerte par cordobinas, le toro perdit complètement ses moyens et s’affala au sol en permanence. L’arlésien tenta en vain de le maintenir sur ses aplombs avant de s’en défaire d’une entière en place précédée d’un metisaca. Silence.

Le quinto fut heureusement plus costaud. Accueilli par véroniques genou plié et chicuelinas, il poussa sur la première pique et reprit ensuite une ration de fer plus légère. Il arriva au dernier tiers andarin et compliqua la tâche de Jean-Baptiste qui eut le pundonor de s’arrimer pour finalement tirer le meilleur d’un toro dont beaucoup se seraient vite débarrassés. Si à droite la construction fut laborieuse, le passage à gauche s’avéra décisif, le garçon construisant sa faena en améliorant méthodiquement son adversaire, lequel finit par se rendre aux arguments du torero. Un trasteo d’une technique consommée qui s’acheva par des luquesinas et un recibir au second essai déclenchant une grande pétition sur les étagères.

Le quinto fut heureusement plus costaud. Accueilli par véroniques genou plié et chicuelinas, il poussa sur la première pique et reprit ensuite une ration de fer plus légère. Il arriva au dernier tiers andarin et compliqua la tâche de Jean-Baptiste qui eut le pundonor de s’arrimer pour finalement tirer le meilleur d’un toro dont beaucoup se seraient vite débarrassés. Si à droite la construction fut laborieuse, le passage à gauche s’avéra décisif, le garçon construisant sa faena en améliorant méthodiquement son adversaire, lequel finit par se rendre aux arguments du torero. Un trasteo d’une technique consommée qui s’acheva par des luquesinas et un recibir au second essai déclenchant une grande pétition sur les étagères.

Deux oreilles légitimes acquises à la force du poignet. Enhorabuena !

Deux oreilles légitimes acquises à la force du poignet. Enhorabuena !

José Maria Manzanares, qui avait déjà signé de belles pages sur le sable arlésien, en a ajouté une supplémentaire. Appelé à saluer avant de recevoir son premier adversaire, il se lança ensuite dans son premier combat. Désarmé lors des véroniques d’accueil, il mena ensuite son opposant au cheval pour deux piques correctes, la première prise en poussant. C’est par doblones genou plié que débuta une faena qui s’étoffa très vite sur les premières séries droitières, puis qui prit une belle allure de croisière lors du changement de main, l’alicantin y prenant la pleine mesure d’un toro qui transmettait bien dans ses charges. Trasteo d’une belle esthétique conclu en deux temps d’une lame caida. Salut au tiers.

José Maria Manzanares, qui avait déjà signé de belles pages sur le sable arlésien, en a ajouté une supplémentaire. Appelé à saluer avant de recevoir son premier adversaire, il se lança ensuite dans son premier combat. Désarmé lors des véroniques d’accueil, il mena ensuite son opposant au cheval pour deux piques correctes, la première prise en poussant. C’est par doblones genou plié que débuta une faena qui s’étoffa très vite sur les premières séries droitières, puis qui prit une belle allure de croisière lors du changement de main, l’alicantin y prenant la pleine mesure d’un toro qui transmettait bien dans ses charges. Trasteo d’une belle esthétique conclu en deux temps d’une lame caida. Salut au tiers.

C’est face au sixième que le garçon donna la pleine mesure de son talent. Après quelques douces véroniques d’accueil et deux piques correctes, José Maria entama par trois séries droitières au cours desquelles il fut gêné par quelques rafales. Andarin comme le précédent, le bicho fut peu à peu ensorcelé par la muleta du garçon qui l’embarqua dans un toreo fait de courbes toutes plus belles les unes que les autres, le torero ne laissant jamais le bicho s’échapper de la toile magique, à droite comme à gauche.

C’est face au sixième que le garçon donna la pleine mesure de son talent. Après quelques douces véroniques d’accueil et deux piques correctes, José Maria entama par trois séries droitières au cours desquelles il fut gêné par quelques rafales. Andarin comme le précédent, le bicho fut peu à peu ensorcelé par la muleta du garçon qui l’embarqua dans un toreo fait de courbes toutes plus belles les unes que les autres, le torero ne laissant jamais le bicho s’échapper de la toile magique, à droite comme à gauche.

Le final fut extraordinaire avec une estocade a recibir citée à une dizaine de mètres, l’alicantin recevant la charge avec un calme olympien pour laisser une demi-lame tendida efficace. Délire sur les gradins et un rabo conquis au final à la pointe de l’épée par un torero hors du commun.
Le final fut extraordinaire avec une estocade a recibir citée à une dizaine de mètres, l’alicantin recevant la charge avec un calme olympien pour laisser une demi-lame tendida efficace. Délire sur les gradins et un rabo conquis au final à la pointe de l’épée par un torero hors du commun.
Le final fut extraordinaire avec une estocade a recibir citée à une dizaine de mètres, l’alicantin recevant la charge avec un calme olympien pour laisser une demi-lame tendida efficace. Délire sur les gradins et un rabo conquis au final à la pointe de l’épée par un torero hors du commun.

Le final fut extraordinaire avec une estocade a recibir citée à une dizaine de mètres, l’alicantin recevant la charge avec un calme olympien pour laisser une demi-lame tendida efficace. Délire sur les gradins et un rabo conquis au final à la pointe de l’épée par un torero hors du commun.

RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR ET MES PHOTOS DU TRIOMPHE FINAL POUR CAUSE DE PANNE DE BATTERIE DE PACO !!! ça arrive, un jour ou l'autre, à tout photographe ...
RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR ET MES PHOTOS DU TRIOMPHE FINAL POUR CAUSE DE PANNE DE BATTERIE DE PACO !!! ça arrive, un jour ou l'autre, à tout photographe ...
RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR ET MES PHOTOS DU TRIOMPHE FINAL POUR CAUSE DE PANNE DE BATTERIE DE PACO !!! ça arrive, un jour ou l'autre, à tout photographe ...
RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR ET MES PHOTOS DU TRIOMPHE FINAL POUR CAUSE DE PANNE DE BATTERIE DE PACO !!! ça arrive, un jour ou l'autre, à tout photographe ...
RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR ET MES PHOTOS DU TRIOMPHE FINAL POUR CAUSE DE PANNE DE BATTERIE DE PACO !!! ça arrive, un jour ou l'autre, à tout photographe ...

RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR ET MES PHOTOS DU TRIOMPHE FINAL POUR CAUSE DE PANNE DE BATTERIE DE PACO !!! ça arrive, un jour ou l'autre, à tout photographe ...

... FERIA D'ARLES ... 4 AVRIL 2015 (TARDE) ... TRIOMPHE DE JUAN BAUTISTA ET JOSE MARIA MANZANARES ... LA RESEÑA DE "PACO" ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 09:57
Intéressante novillada avec des bons utreros de Rehuelga qui animèrent cette matinale en mettant en avant une caste et une noblesse de bon aloi, mais qui, si l’on veut aller au bout de l’analyse, manquèrent un peu de cette « chispa » qui leur aurait fait rejoindre l’excellence. Plusieurs d’entre eux furent applaudis à l’arrastre.

Intéressante novillada avec des bons utreros de Rehuelga qui animèrent cette matinale en mettant en avant une caste et une noblesse de bon aloi, mais qui, si l’on veut aller au bout de l’analyse, manquèrent un peu de cette « chispa » qui leur aurait fait rejoindre l’excellence. Plusieurs d’entre eux furent applaudis à l’arrastre.

David Martin Escudero est resté dans une honnête moyenne face à un premier novillo qui aurait mérité qu’on tire le bras pour allonger sa charge. La réception par véroniques fut de correcte facture avant un passage par le cheval pour deux rations de fer prises en poussant un peu mais sans fixité. Quite d’échauffement pour Lilian Ferrani par delantales et demie. Sans être animé de mauvaises intentions (car il ne joua pas des cornes), le Rehuelga se mit por dentro dès les premiers muletazos et se colla au novillero à la fin de chaque série, à droite surtout, une attitude dont le garçon ne sut comment se dépêtrer, et qui le mit souvent en difficultés. Son toreo un peu codillero n’arrangea pas la situation. Un retiendra quelques bonnes passes trop isolées pour constituer un ensemble cohérent. Final en deux assauts pour deux lames tendidas et latérales complétées par deux descabellos. Palmas.

David Martin Escudero est resté dans une honnête moyenne face à un premier novillo qui aurait mérité qu’on tire le bras pour allonger sa charge. La réception par véroniques fut de correcte facture avant un passage par le cheval pour deux rations de fer prises en poussant un peu mais sans fixité. Quite d’échauffement pour Lilian Ferrani par delantales et demie. Sans être animé de mauvaises intentions (car il ne joua pas des cornes), le Rehuelga se mit por dentro dès les premiers muletazos et se colla au novillero à la fin de chaque série, à droite surtout, une attitude dont le garçon ne sut comment se dépêtrer, et qui le mit souvent en difficultés. Son toreo un peu codillero n’arrangea pas la situation. Un retiendra quelques bonnes passes trop isolées pour constituer un ensemble cohérent. Final en deux assauts pour deux lames tendidas et latérales complétées par deux descabellos. Palmas.

La réception du quatrième par véroniques genou plié fut élégante, et Lilian Ferrani revint ensuite au quite par chicuelinas et larga après deux légères rencontres au cheval. La faena du novillero de Galapagar fut de moindre niveau que la précédente, le garçon se contentant de muletazos sur le voyage sans tenter de peser sur son opposant. Il s’embrouilla dans son toreo et rendit une copie plutôt médiocre. Le desplante après les manoletinas finales ne fut en rien justifié. Entière traserita après deux pinchazos, deux descabellos. Silence.

La réception du quatrième par véroniques genou plié fut élégante, et Lilian Ferrani revint ensuite au quite par chicuelinas et larga après deux légères rencontres au cheval. La faena du novillero de Galapagar fut de moindre niveau que la précédente, le garçon se contentant de muletazos sur le voyage sans tenter de peser sur son opposant. Il s’embrouilla dans son toreo et rendit une copie plutôt médiocre. Le desplante après les manoletinas finales ne fut en rien justifié. Entière traserita après deux pinchazos, deux descabellos. Silence.

Lilian Ferrani composa quant à lui la partition la plus propre de cette matinée. Volontaire, appliqué, il fut efficace et élégant, et sa sortie a hombros ne fut en rien usurpée. Face au deuxième, il dessina de jolies véroniques templées avant de le mener vers Nicolas Bertoli pour deux rations de fer d’inégale intensité prises en s’employant. Gines Marin intervint ensuite au quite par trois chicuelinas et demie, Lilian répliquant par tafalleras et demie. Débutée par statuaires, la faena se fit essentiellement sur la corne droite, la gauche s’avérant moins fréquentable. Le torero local sut baisser la main avec élégance et conduire la charge d’une main ferme, intercalant quelques jolis détails dans la trame de son travail tels capeina, moulinette ou changement de main. Entière en place après trois manoletinas et oreille méritée.

Lilian Ferrani composa quant à lui la partition la plus propre de cette matinée. Volontaire, appliqué, il fut efficace et élégant, et sa sortie a hombros ne fut en rien usurpée. Face au deuxième, il dessina de jolies véroniques templées avant de le mener vers Nicolas Bertoli pour deux rations de fer d’inégale intensité prises en s’employant. Gines Marin intervint ensuite au quite par trois chicuelinas et demie, Lilian répliquant par tafalleras et demie. Débutée par statuaires, la faena se fit essentiellement sur la corne droite, la gauche s’avérant moins fréquentable. Le torero local sut baisser la main avec élégance et conduire la charge d’une main ferme, intercalant quelques jolis détails dans la trame de son travail tels capeina, moulinette ou changement de main. Entière en place après trois manoletinas et oreille méritée.

Le ton monta face au quinto accueilli par une larga cambiada a porta gayola hasardeuse car le novillo ne chargea pas le capote dès sa sortie, obligeant Lilian à se replacer. Quelques bonnes véroniques suivirent la remise sur pieds. Gabin Rehabi fut ensuite sifflé par le public pour deux piques violentes qui ne se justifiaient pas. On aurait préféré une troisième rencontre. Quite de Gines Marin par trois véroniques templées et belle demie. Initiées par deux cambios por la espalda, la faena ambidextre de Lilian fut variée et élégante, le garçon s’appliquant à construire à base de gestes épurés et sincères un trasteo de note supérieure, avec quelques fioritures bienvenues mais quelquefois le petit défaut de ne pas suffisamment courir la main. Final par belle entière contraire portée a recibir, descabello.

Le ton monta face au quinto accueilli par une larga cambiada a porta gayola hasardeuse car le novillo ne chargea pas le capote dès sa sortie, obligeant Lilian à se replacer. Quelques bonnes véroniques suivirent la remise sur pieds. Gabin Rehabi fut ensuite sifflé par le public pour deux piques violentes qui ne se justifiaient pas. On aurait préféré une troisième rencontre. Quite de Gines Marin par trois véroniques templées et belle demie. Initiées par deux cambios por la espalda, la faena ambidextre de Lilian fut variée et élégante, le garçon s’appliquant à construire à base de gestes épurés et sincères un trasteo de note supérieure, avec quelques fioritures bienvenues mais quelquefois le petit défaut de ne pas suffisamment courir la main. Final par belle entière contraire portée a recibir, descabello.

Deux trophées pour Lilian aujourd’hui prophète en son pays. Vuelta (peut être un peu généreuse) pour le Rehuelga.

Deux trophées pour Lilian aujourd’hui prophète en son pays. Vuelta (peut être un peu généreuse) pour le Rehuelga.

Après ses succès de début de saison et sa notoriété croissante, on attendait Gines Marin. Malgré quelques gestes de classe le garçon a déçu. Face au troisième, les véroniques de réception furent élégantes et templées, malgré un désarmé à la troisième, et la demie tout autant. Après une pique tracera et un picotazo, Martin Escudero signa un quite par gaoneras et revolera. La faena qui suivit permit de voir que le jerezano avait la fibre artistique, mais son trasteo ambidextre manqua de liaison et quelquefois d’engagement, notamment à gauche où le pico fut omniprésent. Salut au tiers après une demi-lame tendida efficace.

Après ses succès de début de saison et sa notoriété croissante, on attendait Gines Marin. Malgré quelques gestes de classe le garçon a déçu. Face au troisième, les véroniques de réception furent élégantes et templées, malgré un désarmé à la troisième, et la demie tout autant. Après une pique tracera et un picotazo, Martin Escudero signa un quite par gaoneras et revolera. La faena qui suivit permit de voir que le jerezano avait la fibre artistique, mais son trasteo ambidextre manqua de liaison et quelquefois d’engagement, notamment à gauche où le pico fut omniprésent. Salut au tiers après une demi-lame tendida efficace.

Après réception un peu sèche par véroniques et demie, le sixième poussa sur la première rencontre jusqu’à obtenir la chute, puis reçut un picotazo trasero. Débutant par passes hautes, Gines Marin servit quelques bonnes séries droitières templées. Le passage à gauche fut compliqué par les génuflexions d’un Rehuelga finissant a menos. Le garçon opta pour un toreo encimista pour arracher les derniers muletazos, achevant ensuite sur demi-lame tendida après pinchazo. Palmas

Après réception un peu sèche par véroniques et demie, le sixième poussa sur la première rencontre jusqu’à obtenir la chute, puis reçut un picotazo trasero. Débutant par passes hautes, Gines Marin servit quelques bonnes séries droitières templées. Le passage à gauche fut compliqué par les génuflexions d’un Rehuelga finissant a menos. Le garçon opta pour un toreo encimista pour arracher les derniers muletazos, achevant ensuite sur demi-lame tendida après pinchazo. Palmas

RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR

RESEÑA ET PHOTOS DE "PACO" PATRICK COLLEONI ... TOROBRAVO.FR

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 12:42
Reseña et photos de "Paco" Patrick Colléoni ... torobravo.fr

Reseña et photos de "Paco" Patrick Colléoni ... torobravo.fr

Pour cette première corrida de la Feria de Pâques, on retiendra comme souvenir majeur les images de la tauromachie de Frascuelo.

Tout commença par un défilé aux accents traditionnels avec Reine d’Arles et représentants des différentes entités locales, gardians salariés, éleveurs de chevaux Camargue, etc qui se rangèrent tout autour de l’ovale pour y entendre un discours sur la sauvegarde de nos traditions

Après un hommage aux personnages du monde taurin disparus depuis la dernière feria, le paseillo put avoir lieu.

Des toros du jour, porteurs du fer de Dos Hermanas (Patrick Laugier et ses filles), on retiendra une bonne noblesse hélas entachée d’une grande faiblesse, notamment au niveau des trois premiers qui ne permirent pas aux toreros du jour de vraiment s’exprimer. Les trois suivants, à condition d’être savamment ménagés, autorisèrent quelques gestes que chacun goûta suivant sa sensibilité.

Les puristes auront apprécié une fois de plus la tauromachie sobre de Frascuelo où le geste est juste, pur, millimétré et d’une grande honnêteté. Il accueillit ainsi son premier par une série de douces véroniques, le fit piquer à deux reprises avant de servir des muletazos ambidextres à montrer dans toutes les écoles de tauromachie. Les naturelles citées de face furent très toreras (malgré quelquefois l’utilisation du pico), les trincherillas savoureuses et le changement de main par devant du début de faena des plus goûteux. Le torero ne put hélas pas trop baisser la main, vu la faible condition physique de son opposant, ce qui aurait donné encore plus de profondeur à sa courte faena. Demi-lame contraire, puis entière contraire pour en finir. Palmas.

Les puristes auront apprécié une fois de plus la tauromachie sobre de Frascuelo où le geste est juste, pur, millimétré et d’une grande honnêteté. Il accueillit ainsi son premier par une série de douces véroniques, le fit piquer à deux reprises avant de servir des muletazos ambidextres à montrer dans toutes les écoles de tauromachie. Les naturelles citées de face furent très toreras (malgré quelquefois l’utilisation du pico), les trincherillas savoureuses et le changement de main par devant du début de faena des plus goûteux. Le torero ne put hélas pas trop baisser la main, vu la faible condition physique de son opposant, ce qui aurait donné encore plus de profondeur à sa courte faena. Demi-lame contraire, puis entière contraire pour en finir. Palmas.

Les véroniques d’accueil et revolera face au quatrième furent du même tonneau. Mal piqué en deux rencontres pour quatre blessures, le bicho fut invité dans un quite de Frascuelo par deux chicuelinas et demie. Le madrilène composa ensuite une nouvelle faena ambidextre où toujours le geste fut juste et élégant, la jambe de sortie en avant, la ceinture et le poignet toujours au rendez-vous. Comment un tel torero a-t-il pu passer à côté d’une immense carrière ? Après une demi-lame en place, des longueurs au descabello firent s’envoler l’oreille qui jusque là semblait acquise. Palmas.

Les véroniques d’accueil et revolera face au quatrième furent du même tonneau. Mal piqué en deux rencontres pour quatre blessures, le bicho fut invité dans un quite de Frascuelo par deux chicuelinas et demie. Le madrilène composa ensuite une nouvelle faena ambidextre où toujours le geste fut juste et élégant, la jambe de sortie en avant, la ceinture et le poignet toujours au rendez-vous. Comment un tel torero a-t-il pu passer à côté d’une immense carrière ? Après une demi-lame en place, des longueurs au descabello firent s’envoler l’oreille qui jusque là semblait acquise. Palmas.

... FERIA D'ARLES ... 3 AVRIL 2015 ... LE TOREO PUR DE FRASCUELO ... LA RESEÑA DE PACO ...
Curro Diaz est un torero élégant mais qui pèse peu sur ses opposants. Le garçon est plus apte à accompagner les charges qu’à les commander. Face à son premier toro protesté par le public pour sa faiblesse frôlant l’invalidité, il ne put rien faire et point n’est besoin de commenter davantage. Final en deux temps avec l’acier. Silence.

Curro Diaz est un torero élégant mais qui pèse peu sur ses opposants. Le garçon est plus apte à accompagner les charges qu’à les commander. Face à son premier toro protesté par le public pour sa faiblesse frôlant l’invalidité, il ne put rien faire et point n’est besoin de commenter davantage. Final en deux temps avec l’acier. Silence.

Face au quinto, RAS au capote, puis après deux correctes rencontres au cheval, une faena d’inégale intensité où les meilleures tandas furent droitières, mais hélas toujours trop sur le voyage. Le garçon a pourtant une belle ceinture et un beau poignet, mais son toreo manque d’engagement. On retiendra donc quelques séries de belle plastique avant un final par atravesada perçante et demi-lame delanterita. Silence

Face au quinto, RAS au capote, puis après deux correctes rencontres au cheval, une faena d’inégale intensité où les meilleures tandas furent droitières, mais hélas toujours trop sur le voyage. Le garçon a pourtant une belle ceinture et un beau poignet, mais son toreo manque d’engagement. On retiendra donc quelques séries de belle plastique avant un final par atravesada perçante et demi-lame delanterita. Silence

Roman Perez s’est montré hier volontaire face à ses deux toros. Un peu sec au capote face à son premier qui ne brilla pas non plus par sa grande force, il laissa Marco Leal saluer après deux très belles paire de banderilles avant de se lancer dans une faena où son principal travail consista à arracher des muletazos à un bicho qui n’avançait pas. Demi-ration tendida et latérale pour la conclusion. Silence.

Roman Perez s’est montré hier volontaire face à ses deux toros. Un peu sec au capote face à son premier qui ne brilla pas non plus par sa grande force, il laissa Marco Leal saluer après deux très belles paire de banderilles avant de se lancer dans une faena où son principal travail consista à arracher des muletazos à un bicho qui n’avançait pas. Demi-ration tendida et latérale pour la conclusion. Silence.

Après quelques capotazos corrects, le sixième prit deux rations de fer homéopathiques avant d’être embarqué dans une faena un peu besogneuse. Roman courut bien la main par moments et sa volonté n’est pas à mettre en doute. Quelques bonnes tandas droitières sont à retenir d’un ensemble conclu d’un grand coup d’épée pouvant justifier l’oreille accordée.

Après quelques capotazos corrects, le sixième prit deux rations de fer homéopathiques avant d’être embarqué dans une faena un peu besogneuse. Roman courut bien la main par moments et sa volonté n’est pas à mettre en doute. Quelques bonnes tandas droitières sont à retenir d’un ensemble conclu d’un grand coup d’épée pouvant justifier l’oreille accordée.

L'arlésien, Roman PEREZ, coupe la 1ère oreille de la Feria de Pâques 2015 ... Enhorabuena !

L'arlésien, Roman PEREZ, coupe la 1ère oreille de la Feria de Pâques 2015 ... Enhorabuena !

... FERIA D'ARLES ... 3 AVRIL 2015 ... LE TOREO PUR DE FRASCUELO ... LA RESEÑA DE PACO ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 13:57
Photo DR
Photo DR

Photo DR

C’est au Musée des Cultures Taurines de la cité gardoise que Simon Casas a dévoilé les cartels de la prochaine Feria de Pentecôte en présence de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes et de Frédéric Pastor, conseiller délégué à la Tauromachie.

L’empresa reste dans la ligne qu’elle a toujours tenue en programmant des figuras face à des élevages dits « commerciaux ». Les principaux toreros de l’escalafon sont bien présents, à l’exception de Miguel Angel Perera, et la surprise vient peut être de la programmation d’El Fandi, peu vu en France où il ne jouit pas d’une côte exceptionnelle, contrairement à l’Espagne où il figure au cartel des principales ferias. On pouvait aussi s’attendre à la présence de Juan José Padilla, leader ces deux dernières années de l’escalafon. Logique présence par contre d’Enrique Ponce qui fêtera cette année ses vingt-cinq ans d’alternative en tuant quatre toros aux côtés de Pablo Hermoso de Mendoza.

Seuls les toros de Victorino Martin représentent le versant torista de cette Feria, et on espère qu’après le fracaso ganadero de Madrid du week-end dernier, ils redonneront des couleurs aux encastes minoritaires.

Si les utreros de Parladé le permettent, la novillada de la Cape d’Or pourrait revêtir un certain intérêt avec la confrontation entre Varea et Gines Marin (déjà programmée à Zaragoza pour la San Jorge) et l’accès à la catégorie du novillero français Andy Younes qui pourrait créer la surprise.

Vendredi 22 mai (18h00) : toros de Garcigrande pour Morante de La Puebla et El Juli, mano a mano.

Samedi 23 mai (11h30). Novillada de la Cape d’Or. Novillos de Parladé pour Gines Marin, Varea et Andy Younes (début en piquée).

Samedi 23 mai (18h00) : toros de Nuñez del Cuvillo pour El Fandi, José Maria Manzanares et Alejandro Talavante.

Dimanche 24 mai (11h30) : corrida mixte. Deux toros de Fermin Bohorquez pour Pablo Hermoso de Mendoza et quatre toros de Garcigrande, Victoriano del Río, Núñez del Cuvillo et Juan Pedro Domecq pour Enrique Ponce.

Dimanche 24 mai (18h00) : toros de Victorino Martin pour Rafaelillo, Manuel Escribano et Paco Ureña (confirmation).

Lundi 25 mai (11h30) : corrida de rejon. Toros de Fermin Bohorquez pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Léa Vicens.

Lundi 25 mai (18h00) : toros d’El Torero pour Juan Bautista, Ivan Fandiño et Daniel Luque.

 

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 08:56
... ET C'EST PARTI ... POUR LA FERIA DE PÂQUES 2015 EN ARLES ... IL Y EN A POUR TOUT LE MONDE ... !!!

Oui, la Feria démarre ... elle a même démarré hier soir avec son lot d'inaugurations ... expositions ... bodegas ... espaces divers et variés dans les lieux culturels, festifs ou, plus simplement, dans la rue devant les bars ou restaurants mais aussi davent des commerces plus "traditionnels" ...

Bref ... c'est parti "mon aficionado" à la fiesta ... à la feria ... et au tourisme culturel ...

Une précision d'importance ... NE COMPTEZ PAS SUR MOI pour aller partout et pour vous rendre compte de tout !

Ma priorité c'est ... la corrida et mes photos ... pour le reste ce sera en fonction de mon temps disponible, de ma fatigue éventuelle (mais certaine et sans tarder), de celle(s) de ma "moitié" et, ce n'est pas le moins important, ... de mon humeur !

Alors ... expositions ... bodegas ... concerts ... animations de rues et autres remises de trophées, prix ou récompenses, accompagnées (ou pas ) de cocktails ou d'apéros (avec modération) ... ce sera ... quand je peux et si je peux ... Priorité aux toros et aux toreros dans les arènes ... avant et après ... ce sera du complément ...

Bien évidemment, pour les publications, ce sera "en fonction de" .... (voir couplet ci-dessus ...) ...

 

Hier soir c'était "soir d'inaugurations", comme je vous l'ai écrit plus haut ...

Hier soir c'était "soir d'inaugurations", comme je vous l'ai écrit plus haut ...

Je suis allé, accompagné de ma "moitié", "Aux Andalouses" pour la soirée privée habituelle d'inauguration de la Bodega emblématique d'Arles, puisque je faisais partie des privilégiés ayant une invitation ... je n'étais pas le seul, loin de là !

beaucoup, beaucoup de monde ... pas loin du "no hay billetes" (!) ...

Beaucoup de monde dans l'Eglise des Frères Prêcheurs de la rue Fanton ... beaucoup de monde sur la scène pour cette présentation par la Présidente de l'Aassociation "Les Andalouse", Dalia Navarro.

Présentation faite dans un brouhaha insupportable, seuls les 10 premiers rangs sont (presque) silencieux et attentifs ... le "reste" discute allègrement en attendant que "ça se passe" et, qu'enfin, il puisse avoir accès, gratuitement puisqu'on inaugure" au bar et au cocktail, préparés et servis par l'équipe de bénévole.

Quant à la scène, et je me répète encore, il y a "foule" ... entre les organisateurs, le Maire et son "état-major", les artistes exposants, les représentants de ceci ou de cela, etc ... et pendant que la Présidente "cause" tout ce beau monde (ou presque) bouge, tourne la tête, se parle à l'oreille, twette ou "essaimesse" ... pendant que le(s) malheureux photgraphe(s) essayent de prendre le cliché où tout le monde regarde en face ... ne ferme pas un ou deux yeux ... ou montre qu'il passe un agréable moment (!) ... pour ça aussi, c'est pas gagné ...

Allez, j'exagère encore une fois et vous allez encore me suspecter de mauvais esprit et m'accuser (à tort, évidemment) de toujours râler ...

Je vous l'accorde, tout ce que j'ai écrit ci-dessus avec un décalage d'un jour, c'était ... UN POISSON D'AVRIL !

 

Dalia NAVARRO, Présidente des Andalouses, a présenté la soirée en présence du Maire d'Arles, Hervé SCHIAVETTI, des élus, des artistes exposants, des partenaires et des membres de son bureau, entre autres ...

Dalia NAVARRO, Présidente des Andalouses, a présenté la soirée en présence du Maire d'Arles, Hervé SCHIAVETTI, des élus, des artistes exposants, des partenaires et des membres de son bureau, entre autres ...

Les Andalouses soutiennent les tauromachies et les jeunes en particulier en remettant un chèque au novillero arlésien Andy Younès et à l'Ecole des Raseteurs d'Arles

Les Andalouses soutiennent les tauromachies et les jeunes en particulier en remettant un chèque au novillero arlésien Andy Younès et à l'Ecole des Raseteurs d'Arles

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 07:38
LEO VALADEZ, blessé, EST REMPLACE PAR PABLO AGUADO ...

LEO VALADEZ, blessé, EST REMPLACE PAR PABLO AGUADO ...

COMMUNIQUE

Le novillero Léo VALADEZ initialement prévu au cartel de la novillada piquée à MUGRON ne pourra être présent. Suite à sa blessure en novillada à VALENCE il a annoncé son forfait.

Il sera remplacé par Pablo AGUADO.

Le jeune Sévillan a été désigné par la Peña Taurine Mugronnaise après sont succès lors de sa présentation en novillada piquée à OLIVENZA le mois dernier.

Il a remporté de grands triomphes lors de sa temporada 2014 en novilladas non piquées.

Les cartels du Lundi 6 Avril seront donc les suivants :

Matin à 11H : novillada non piquée avec 3 Erales de ALMA SERENA pour Tibo GARCIA et Adrien SALENC

L’après midi à 16H30 : novillada piquée avec 6 novillos de BALTASAR IBAN pour Alejandro MARCOS, Louis HUSSON et Pablo AGUADO

Nous vous rappelons que les réservations sont ouvertes au 05.58.97.45.45 de 10H à 12H30 et de 15H à 18H30.

Cordialement

Peña Taurine Mugronnaise

2 place de la laicité - 40250 MUGRON

Tél : 05 58 97 74 45

E-mail : pena-taurine-mugronnaise@wanadoo.fr

Retrouvez nous sur facebook : Pena Taurine Mugronnaise

 

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 18:30
Arènes d'Arles
  Feria de  Pâques du 3 au 6 Avril

ARENES D’ARLES
BP 40042 - 13 633 ARLES CEDEX
Tél : 0891 700 370
Fax : 04 90 96 64 31
E-mail : contact@arenes-arles.com

 
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 18:08

Arènes de Mauguio

Romeria Mauguio 5, 6 et 7 Juin

Corrida Dimanche 7 Juin 17H30

 

 


 

 

 

 

 

Fêtes de la ROMERIA Mauguio

 

A l’occasion de la fête de la Romeria de Mauguio les 5, 6 et 7 Juin.

 

La traditionnelle corrida qui se déroulera le Dimanche 7 Juin vera la présentation dans le Sud Est du Torero Mexicain El Pana.

 

 

 

 

 

Dimanche 7 Juin  17H30

6 Toros de Luc et Marc Jalabert

Vente de billets à partir du 18 Mai : arenes-arles.com

Vente à distance : 08 91 70 03 70 (*0,225 €TTC/mn)

Vente aux arènes de Mauguio les 5, 6 et 7 Juin :

06 87 71 95 88

 

ARENES D’ARLES
BP 40042 - 13 633 ARLES CEDEX

Tél : 0891 700 370
Fax : 04 90 96 64 31
E-mail : contact@arenes-arles.com

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 12:06

 

LA FERIA CE NE SONT PAS "QUE" LES CORRIDAS ET LES SPECTACLES TAURINS ... ESPAGNOLS OU CAMARGUAIS ...

C'est aussi l'occasion de rencontres, de réceptions, de visites d'expositions, de remises de trophées et récompenses et de "fiesta" en ville et en particulier dans les bodegas ... tout ceci dans la modération (je veux parler de la consommation exagérée d'alcool et autres substances nocives ...) et en toute sécurité pour celles et ceux qui rentrent chez eux par la route et leurs propres moyens.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques infos sans que la liste soit exhaustive car je ne reçois pas tout ... et puis, nul n'est tenu à l'impossible, je ne peux pas passer mes journées devant l'ordi !

J'essaye de vous présenter les manifestations dans l'ordre chronologique ... pas toujours simple !

Je vous rappelle que, pour être informés de nouvelles publications, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter ... Rubrique "Abonnement" dans la colonne de droite de "mon blog" ...

Pour ne pas vous "surcharger" de messages je ne n'envoie qu'un seul "avis de publication" par jour ... N'hésitez pas, quand vous visitez le blog, de "remoner en arrière" pour voir si vous n'avez rien "loupé" !!!

Bonne Feria arlésienne à toutes et tous, que vous soyez aficionados ou pas !

L'ESPACE TOROS EST TOUJOURS OUVERT ... JUSQU’À VENDREDI ...
L'ESPACE TOROS EST TOUJOURS OUVERT ... JUSQU’À VENDREDI ...

L'ESPACE TOROS EST TOUJOURS OUVERT ... JUSQU’À VENDREDI ...

JEUDI SOIR ... ON INAUGURE LES EXPOSITIONS "OFFICIELLES" ...

JEUDI SOIR ... ON INAUGURE LES EXPOSITIONS "OFFICIELLES" ...

ET VENDREDI SOIR L'ELEVEUR PATRICK LAUGIER & SES FILLES SONT HONORES EN MAIRIE ...

ET VENDREDI SOIR L'ELEVEUR PATRICK LAUGIER & SES FILLES SONT HONORES EN MAIRIE ...

LES ANDALOUSES C'EST LA BODEGA ... INCONTOURNABLE ... !!!
LES ANDALOUSES C'EST LA BODEGA ... INCONTOURNABLE ... !!!

LES ANDALOUSES C'EST LA BODEGA ... INCONTOURNABLE ... !!!

L'AUBERGE ESPAGNOLE C'EST UN LIEU ... INCONTOURNABLE ... !!!
L'AUBERGE ESPAGNOLE C'EST UN LIEU ... INCONTOURNABLE ... !!!
L'AUBERGE ESPAGNOLE C'EST UN LIEU ... INCONTOURNABLE ... !!!

L'AUBERGE ESPAGNOLE C'EST UN LIEU ... INCONTOURNABLE ... !!!

LA MULETA C'EST LA BODEGA ... INCONTOURNABLE ... !!!
LA MULETA C'EST LA BODEGA ... INCONTOURNABLE ... !!!

LA MULETA C'EST LA BODEGA ... INCONTOURNABLE ... !!!

ACTES SUD C'EST LA LA LIBRAIRIE ... INCONTOURNABLE ... !!!

ACTES SUD C'EST LA LA LIBRAIRIE ... INCONTOURNABLE ... !!!

DES LIVRES ... ENCORE DES LIVRES ... TOUJOURS DES LIVRES ...

DES LIVRES ... ENCORE DES LIVRES ... TOUJOURS DES LIVRES ...

Si, avec tout ça, vous vous ennuyez pendant la Feria de Pâques en Arles ... c'est à désespérer ...

Je vous rappelle aussi qu'il y a les ... corridas !

... AUTOUR DE LA FERIA DE PÂQUES EN ARLES ... BODEGAS ... EXPOS ... RÉCEPTIONS ... ET AUTRES MANIFESTATIONS FESTIVES ...
... AUTOUR DE LA FERIA DE PÂQUES EN ARLES ... BODEGAS ... EXPOS ... RÉCEPTIONS ... ET AUTRES MANIFESTATIONS FESTIVES ...
... AUTOUR DE LA FERIA DE PÂQUES EN ARLES ... BODEGAS ... EXPOS ... RÉCEPTIONS ... ET AUTRES MANIFESTATIONS FESTIVES ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 17:00
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...

Depuis l'an dernier, je ne me souviens plus si c'était à Pâques ou au Riz, l'inauguration du "Salon du Toro" devenu "Espace Toros", ce qui fait plus "sérieux" (dixit Marc Jalabert), n'a plus lieu le samedi soir mais le dimanche matin à 11h00 (!) ...

C'est donc, hier dimanche, sous un beau et déjà (presque) chaud soleil printanier, que les aficionados arlésiens sont répondu à l'invitation de Hervé Schiavetti, Maire d'Arles, de Michel Vauzelle, Député-Président de Région, et des empresas Luc et Marc Jalabert et se sont retrouvés à l'Espace Toros du Sonnailler sur la route de Gimeaux à Arles.

Beaucoup de monde pour ces retrouvailles d'avant-feria qui permettent à tous les passionnés de tauromachie(s) et de culture taurine de faire la transition entre l'hiver et le printemps et de rentrer, enfin, au coeur de la nouvelle temporada.

L'occasion aussi, après l'attente incontournable, les discours de circonstance et la coupe du ruban aux couleurs arlésiennes, de voir les toros qui combattront en piste à partir de vendredi matin.

Voir les toros, certes, mais pas tous car les ceux des "Dos Hermanas",chers à Patrick Laugier et à ses filles,sont encore au campo du Mas de L'Ilon et ceux de "Murube" pour la corrida de rejon arriveront dans la semaine.

Voilà, je vous fais grâce de la teneur des discours qui, d'une année sur l'autre, ne varient pas beaucoup ... on accueille, on remercie, on félicite, on souhaite le meilleur et on dénonce une fois encore les violences des antis-taurins en appelant les autorités et les forces de l'ordre à faire respecter la Loi, ce qui est ... la moindre des choses dans un pays démocratique.

Je vous laisse découvrir ci-dessous, quelques photos de cette cérémonie dominicale qui s'est poursuivie par la visite aux toros et par l'apéritif offert par la municipalité et les partenaires de la Feria.

Rendez vous jusqu'à vendredi midi à l'Espace Toros pour la visite des toros, les expositions, les tientas, les courses camarguaises et les ateliers pédagogiques ...

Et rendez-vous à 17H30 aux arènes d'arles pour le 1er paseo de cette feria pasquale avec, en piste, 6 toros de la ganaderia Laugier "Dos Hermanas" qui seront combattus par le "vétéran" Frascuelo accompagné de Curro Diaz, bien connu chez nous, et de l'enfant du pays Roman Perez.

Suerte para todos !

Hervé SCHIAVETTI, Maire d'Arles, et bien entouré a accueilli les élus locaux et du pays d'Arles ainsi que les membres de la CTEM et les représentants du monde taurin et économique.
Hervé SCHIAVETTI, Maire d'Arles, et bien entouré a accueilli les élus locaux et du pays d'Arles ainsi que les membres de la CTEM et les représentants du monde taurin et économique.
Hervé SCHIAVETTI, Maire d'Arles, et bien entouré a accueilli les élus locaux et du pays d'Arles ainsi que les membres de la CTEM et les représentants du monde taurin et économique.

Hervé SCHIAVETTI, Maire d'Arles, et bien entouré a accueilli les élus locaux et du pays d'Arles ainsi que les membres de la CTEM et les représentants du monde taurin et économique.

Se sont ensuite succédé ... Jacky BOYER, Président de la CTEM, Marc JALABERT, co-directeur des arènes d'Arles, et Mohamed RAFFAÏ, représentant Michel VAUZELLE, excusé pour cause d'élections.
Se sont ensuite succédé ... Jacky BOYER, Président de la CTEM, Marc JALABERT, co-directeur des arènes d'Arles, et Mohamed RAFFAÏ, représentant Michel VAUZELLE, excusé pour cause d'élections.
Se sont ensuite succédé ... Jacky BOYER, Président de la CTEM, Marc JALABERT, co-directeur des arènes d'Arles, et Mohamed RAFFAÏ, représentant Michel VAUZELLE, excusé pour cause d'élections.

Se sont ensuite succédé ... Jacky BOYER, Président de la CTEM, Marc JALABERT, co-directeur des arènes d'Arles, et Mohamed RAFFAÏ, représentant Michel VAUZELLE, excusé pour cause d'élections.

Le ruban a ensuite été coupé par Mandy GRAILLON, Reine d'Arles, accompagnée de Lucie RIQUELME, Demoiselle d'Honneur, en présence d'Hervé SCHIAVETTI et de Marc JALABERT ... entre autres ...
Le ruban a ensuite été coupé par Mandy GRAILLON, Reine d'Arles, accompagnée de Lucie RIQUELME, Demoiselle d'Honneur, en présence d'Hervé SCHIAVETTI et de Marc JALABERT ... entre autres ...

Le ruban a ensuite été coupé par Mandy GRAILLON, Reine d'Arles, accompagnée de Lucie RIQUELME, Demoiselle d'Honneur, en présence d'Hervé SCHIAVETTI et de Marc JALABERT ... entre autres ...

... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...

VISITE DES TOROS DE LA FERIA DE PÂQUES

... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
... FERIA DE PÂQUES ... ARLES 2015 ... L'ESPACE TOROS A ETE INAUGURE ET LES TOROS SONT (PRESQUE TOUS) ARRIVES ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 07:20
C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...
C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...
C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...
C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...
C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...
C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...

C'est à partir d'aujourd'hui à L'Espace Toros du Sonnailler, Route de Gimeaux à ARLES ...

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 07:58
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!
TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!

TOUT LE PROGRAMME ... LES CARTELS ... LES INFOS PRATIQUES ... BONNE FERIA DE PÂQUES 2015 A ARLES ET A TOUS !!!

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jiès Arles
  • Le blog de Jiès Arles
  • : Reportages et Photographies de la Culture et des Traditions Taurines, Arlésiennes et Provençales avec, de temps en temps, des billets "d'humeur" ou "d'humour" et des "coups de coeur" à partager car il n'y a pas que la tauromachie dans la vie ...
  • Contact