Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 18:44
 
Arènes de Palavas-les-Flots
 
 
Pour cette 19ème Feria de la Mer, deux très grands évènements.
 
Samedi 30 avril 2016 à 17H
 
Après les triomphes retentissants de ses deux solos d'Istres en 2013 et d'Arles en 2014, et pour la quatrième fois de sa carrière de Matador de Toros, Juan Bautista affrontera en solitaire six toros. Cette corrida aura un caractère exceptionnel car pour la première fois dans l'histoire taurine de Palavas et de la tauromachie française un torero combattra six toros issus d'un élevage français, celui de Robert Margé.
 
Dimanche 1er Mai 2016 à 17H
 
Un deuxieme seul contre six pour celui du Rejoneador Andy Cartagena, qui pour fêter ses 20 ans d'Alternative combattra 6 toros de la ganaderia Portugaise Passanha.
 
Réservation au 04 67 50 39 56
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Réservation Cliquez ici
 
Réservation
 
Réservation Cliquez ici
 

 

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 15:10
... FERIA D'ISTRES 2016 ...

FERIA D’ISTRES 2016

A deux mois de la féria d’Istres, l’engouement s’accroit de jour en jour.

Le nombre d’abonnés a considérablement augmenté, 1800 au total.

La vente des places individuelles qui débuta le 4 avril connait un franc succès.

Il  reste à ce jour 750 places numérotées à vendre par corrida.

De plus, l’actualité tauromachique donne une dimension particulière à la féria istréenne,  car les toreros engagés à Istres triomphent partout.

Du 21 au 28 avril, la CTEM se déplacera en Espagne avec l’empresa afin de visiter les différents élevages retenus pour la féria.

Le 7 mai prochain à Madrid, le maestro Enrique Ponce, David Casas (Canal +) et Bernard Marsella dévoileront l’affiche spéciale de “l’Encerrona” du dimanche 19 juin après midi.

Le 13 juin, au cinéma le Coluche, aura lieu la diffusion du documentaire d’André Viard “Tauromachies Universelles”.

www.arenesistres.fr

facebook : arenes istres

Arènes Le Palio : 04 13 29 56 38

Office de Tourisme : 04 42 81 76 00

... FERIA D'ISTRES 2016 ...
... FERIA D'ISTRES 2016 ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 07:48

LA CROISADE DE SAINT-MARTIN-DE-CRAU

par Paul BOSC

Et si l’aficion tout entière se mobilisait pour venir soutenir les traditions taurines les 23 et 24 avril prochains ? De Bayonne à Istres, d’Alès à Céret, de Béziers à Palavas, d’Arles à Nîmes. Ne serait-ce pas une belle croisade pour faire un pied de nez aux détracteurs ?

Ne serait-ce pas un bel hommage à Hubert Yonnet dont on veut honorer la mémoire ?

Ne serait-ce pas une reconnaissance à ces éleveurs français de toros de combat qui, l’année dernière, ont bien souvent égalé, sinon surpassé les élevages espagnols aux noms ronflants de dynasties disparues ?

Jean-Luc Couturier et ses Valverde à Alès et Saint-Martin de Crau, ses Conchas y Sierra à Aignan ; les Laget de Luc et Marc Jalabert à Mauguio, les Gallon à Saint-Martin de Crau et à Iniesta pour une corrida historique ; les novillos des frères Granier à Vic-Fezensac sans oublier les Pagès-Mailhan, les Yonnet, les Turquay, les François André, les Fernay, les Tardieu, les Blohorn, tous ces éleveurs de Camargue et de Crau et des Alpilles mais aussi ceux dans le sud-ouest qui, avec passion, travaillent inlassablement pour présenter un bétail irréprochable, même au prix de sacrifices financiers parfois insurmontables.

Alors oui, l’aficion aurait gagné si le samedi 23 avril et le dimanche 24 avril, les arènes Louis-Thiers étaient pleines d’aficionados venus en quelque sorte pour un grand pèlerinage, pour marquer leur passion pour la tauromachie, pour nos traditions bien menacées aujourd’hui, pour dire merci à ce club taurin qui depuis maintenant 22 printemps se démène pour monter une feria dans des arènes que la municipalité a voulu neuves, réalisation pratiquement unique dans le monde taurin. Car l’Association cravenco des aficionados (La Unica) est aussi autre chose qu’un club taurin ordinaire. Ce groupe, uniquement composé de bénévoles, a décroché de nombreux et respectables prix pour les toros présentés. Les arènes ont souvent été le révélateur pour des toreros comme Joselillo ou David Mora, pour ne citer que ces deux-là, mais elles n’ont jamais fait le plein, même pas pour la corrida inaugurale avec Juan Bautista.

Alors il faut se mettre à l’œuvre.

Avec le passionnant documentaire et l’exposition itinérante d’André Viard sur les 23 000 ans de cultures taurines à travers l’Europe qui se veut un document pour propager la tauromachie, voilà une autre action d’envergure : emplir les arènes Louis-Thiers pour la feria de la Crau 2016.

Et on appelle la Fédération des Clubs taurins Paul-Ricard, le fédération des Sociétés taurines de France, l’Union des villes taurines, l’Observatoire national des cultures taurines, tous les clubs taurins de France et même de Navarre mais aussi les mairies, les présidents des Régions, les départements, les voisins, les amis, les proches pour parvenir à ce beau résultat.

Qu’importe les cartels, il ne faut pas s’arrêter sur les affiches, il faut venir à Saint-Martin de Crau, un pays au centre de tous les élevages taurins où, comme le rappelait le président de La Unica, Cédric Bernardi : « on veut mettre à l’honneur les élevages du terroir ».

Et pour, quand même, tenter de titiller les aficionados rappelons les cartels :

Samedi 23 avril :  corrida de competencia entre éleveurs français avec des toros des héritiers de Christophe Yonnet, de Jalabert frères, des frères Granier, des frères Tardieu et des frères Gallon et de Pages-Mailhan pour Salvador Cortes qui a ouvert par deux fois la Porte des Princes de Séville, Manuel Jesus Perez Mota, plus connu dans le Sud-Ouest et qui fera sa présentation à Saint-Martin après un triomphe, en 2013, au Puerto de Santa Maria pour la corrida goyesque avec Sébastien Castella et le torero arlésien Roman Perez qui complète sa tauromachie en acceptant de toréer une corrida torista.

Dimanche 24 avril : La Feria revient à ses fondamentaux avec une novillada sans picador en fin de matinée où professionnels, aficionados, institutionnels, presse payeront leur place (prix unique 10 euros) avec 4 novillos de Rafi Durand pour Diego Luque, Carlos Olsina, Tomas Ubeda et Dylan Raimbaud.

L’après-midi sera rendu un hommage à Hubert Yonnet avec une grande capelado en présence de la reine d’Arles, des gardians de Camargue et des Arlésiennes avant la corrida de la devise verte et blanche avec Denis Loré qui était présent à la corrida de présentation à Séville et qui connaît bien cet élevage pour l’avoir rencontré à quatre reprises en corridas et par 2 fois en novilladas. La Unica aurait bien aimé que Stéphane Fernandez Meca accepte une fois encore de toréer à Saint-Martin mais pour la première fois, il a refusé proposant  son protégé Javier Cortés, torero qui considère les arènes saint-Martinoises comme celles de Madrid parce qu’elles sont un tremplin en début de saison pour la  suite de la temporada.

Serafin Marin est le troisième homme du cartel. Il a soutenu l’aficion catalane en portant fièrement le drapeau catalan dans les arènes où il se produisait. Il fera sa présentation dans ces arènes.

Tous ensemble partons en croisade pour porter loin, haut et fort, notre passion de la tauromachie, ses valeurs mais aussi nos traditions pour que ceux qui veulent les voir disparaître comprennent qu’ils s’attaquent à une forteresse imprenable.

Paul Bosc

... 23 & 24 AVRIL ... FERIA DE LA CRAU 2016 ... "LA CROISADE DE SAINT-MARTIN-DE-CRAU" par Paul BOSC ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 06:55

 

Vergèze

A partir de jeudi, les animations de la Feria du Rhôny de Vergèze se mettent en place, une feria qui on l’espère se déroulera sous le soleil cette année.Ci-dessous le programme détaillé.

Capture d’écran 2016-03-26 à 09.30.39

Dimanche 10 Avril 2016

  • 10h30 : Tentadero de 4 machos de la ganaderia « La Veronique » pour Marc Serrano -Javier Cortes -Carlos Aranda -Bernardino Valencia.

Entrée gratuite, billets d’invitations à retirer auprès des 3 clubs taurins sur place.

Capture d’écran 2016-01-17 à 10.46.31

  • 16h00 : Grande Novillada avec 6 Novillos de la ganadería Philippe Cuillé pour Manolo Vanegas (Venezuela), Juan de Castilla (Colombie) et Tibo Garcia(France).

Organisation CT Fiesta Brava – Cavalerie P.Heyral – Musique des arènes Nîmes Chicuelo II Conseillers techniques : Philippe Cuillé et Didier Cabanis – Entrée générale 25 € – (15 € pour les moins de 14 ans accompagnés de parents ainsi que les personnes à mobilité réduite)

Capture d’écran 2016-01-17 à 10.46.17

http://fiesta-brava.fr/

http://torobravo.fr/

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 07:27
... EDITION DE LA PROVENCE DU 29 MARS 2016 ... RIEN A RAJOUTER SI CE N'EST DE PARTAGER LE BONHEUR DE THOMAS ET L’ÉMOTION DE TOUS CEUX QUI LE SOUTIENNENT DE PUIS SES DÉBUTS ...
... EDITION DE LA PROVENCE DU 29 MARS 2016 ... RIEN A RAJOUTER SI CE N'EST DE PARTAGER LE BONHEUR DE THOMAS ET L’ÉMOTION DE TOUS CEUX QUI LE SOUTIENNENT DE PUIS SES DÉBUTS ...

... EDITION DE LA PROVENCE DU 29 MARS 2016 ... RIEN A RAJOUTER SI CE N'EST DE PARTAGER LE BONHEUR DE THOMAS ET L’ÉMOTION DE TOUS CEUX QUI LE SOUTIENNENT DE PUIS SES DÉBUTS ...

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 08:07
... 1ère CORRIDA DE CARCIGRANDE AVEC SEBASTIEN CASTELLA, JOSE MARIA MANZANARES ET ALBERTO LOPEZ SIMON

... 1ère CORRIDA DE CARCIGRANDE AVEC SEBASTIEN CASTELLA, JOSE MARIA MANZANARES ET ALBERTO LOPEZ SIMON

Photo PACO http://torobravo.fr/

 

Et oui mes ami(e)s, ce matin à la lecture des articles de La Provence et la consultation d'un certain nombre de sites et blogs "taurins" j'ai ressenti un gros pincement au coeur.

Nostalgie; et même tristesse, de ne pas participer à cette Feria de Pâques arlésienne mais notre installation dans les Côtes d'Armor est trop récente pour pouvoir envisager ce déplacement.

Alors j'ai suivi la corrida d'hier soir sur internet et ce matin j'ai "fait le tour" des infos comme je vais le faire aujourd'hui, demain et au moins jusqu'à mardi.

Avec ma "moitié" nous pensons à tous nos amis, relations ou connaissances d'Arles ou d'ailleurs et nous vous souhaitons une grande et belle Feria 2016 ... elle semble avoir bien commencé, en tout cas !

Quant à nous on continue à s'installer et, comme il fait très beau (pour le moment !) en ce jour de Pâques on va aller faire un tour ... au bord de la Manche !

... C'EST PAS PIEMANSON OU LES SAINTES ... FAUT LA "PANOPLIE" COMPLETE  !!!
... C'EST PAS PIEMANSON OU LES SAINTES ... FAUT LA "PANOPLIE" COMPLETE  !!!
... C'EST PAS PIEMANSON OU LES SAINTES ... FAUT LA "PANOPLIE" COMPLETE  !!!

... C'EST PAS PIEMANSON OU LES SAINTES ... FAUT LA "PANOPLIE" COMPLETE !!!

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 09:22
 
["SAS LUDI ARLES ORGANISATION"]
 
 
Arles la Feria J-1
 
 
 
Prévisions Meteo France, ce matin à 10h
 
Il fera beau à Arles pour la Feria, y compris Dimanche pour le Mano à Mano évènement: El Juli - Roca Rey
 
www.arenes-arles.com
 
 
Il y a des places disponibles pour tous les spectacles. A partir de Vendredi 25 Mars les guichets seront ouverts à partir de 9h sans interruption.
 
www.arenes-arles.com   08 91 70 03 70
 
 
© 2016 SAS LUDI ARLES ORGANISATION
 
Si vous souhaitez vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici
 

 

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 04:00

unnamed-13Vendredi 25 Mars à 16h00, c’est la tauromachie de notre terroir la course camarguaise qui comme un symbole ouvrira la Feria de Pâques 2016.

9 Cavaliers avec les présidents des associations camarguais, dont le président de la confrérie des gardians, Fréderic Lescot, et des gardians professionnels accompagnés de la Reine d’Arles, Mandy Graillon, et de ses demoiselles d’honneur, partiront à 15h30 de la place de la mairie pour rejoindre les arènes et participer à la Capelado d’ouverture de cette exceptionnelle course camarguaise.

Capture d’écran 2016-03-23 à 07.47.24

 

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 09:09
... FERIA D'ISTRES 2016 ... PRÉSENTATION DES CARTELS LE 29 JANVIER 2016 ...
... FERIA D'ISTRES 2016 ... PRÉSENTATION DES CARTELS LE 29 JANVIER 2016 ...
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 08:40
 
 
Annonce des Cartels le Vendredi 22 Janvier
au Patio de Camargue "Chez Chico"
 
 
 
Madame, Monsieur,
 
La nouvelle équipe des Arènes d'Arles vous souhaite ses meilleurs vœux pour l'année 2016.

Le vendredi 22 janvier à 19h00, nous avons le plaisir de vous inviter au Patio de Camargue "chez Chico" pour la présentation d'une temporada 2016 qui sera riche en événements :

La Féria de Pâques se déroulera du 25 au 28 mars et comprendra une course camarguaise (vendredi après-midi), trois corridas de toros (samedi, dimanche et lundi après-midi), une novillada piquée (dimanche matin) et une corrida de rejon (lundi matin).

Nous pouvons déjà vous annoncer la présence des ganadérias GarcigrandeDaniel Ruiz et la présentation à Arles et dans le Sud-Est de Pedraza de Yeltes, élevage triomphateur des dernières temporadas.
 
Les plus grandes figuras et révélations seront au paséo, José Mari Manzanares, El Juli, Lopez Simon sont déjà engagés.

Au cours de la novillada piquée vous pourrez assister à une « competencia » entre les élevages français Blohorn et Laget arbitrée par les novilleros les plus en vue.
La corrida de Rejon saluera un double retour, celui des toros de Fermin Bohorquez et celui de la vedette Diego Ventura.
L'affiche de la course camarguaise sera exceptionnelle avec les deux derniers Bious d'Or,Mignon et Ratis accompagnés de Greco, le taureau triomphateur de la dernière finale. Les meilleurs razeteurs seront en compétition, parmi eux : Ziko Katif, Joachim Cadenas

La Féria du Riz se déroulera du 10 au 11 septembre avec la traditionnelle « Goyesque d'Arles » le samedi 10 qui sera scénographiée cette année par le maestro Luis Francisco Espla. Côté toreros, la présence de Morante de la Puebla et Juan Bautista est déjà assurée.
Dimanche 11, pour le retour de la corrida concours, se confronteront six élevages de six encastes différents.

Vous recevrez fin janvier le programme complet de la saison taurine Arlésienne, vous pourrez profiter entre le 4 janvier et le 14 février et uniquement durant cette période, d'une réduction de -10% sur les abonnements. A partir du 15 février (ouverture de la billetterie), vous pourrez encore bénéficier d'une exonération des frais de réservation sur les abonnements.
 
Nous vous rappelons que vous pouvez suivre notre actualité en direct sur notre site internet (www.arenes-arles.com), sur Facebook (Arènes d'Arles Page Officielle) et sur Twitter (ArènesArles OFF).
 
Veuillez croire, Madame, Monsieur, en nos meilleurs sentiments aficionados.
 
L'équipe des Arènes​
 
 
Read more
 
 
 
               A l'occasion de l'annonce des cartels du 22 janvier,
un dîner au prix de 25€ par personne, vous est proposé par l'équipe du Patio de Camargue "Chez Chico" uniquement sur réservation avant le 21 Janvier au 07 68 33 10 20
(Merci d'envoyer par SMS : Nom, Prénom, Nombre de personnes et téléphone)
 
 

Entrée
-Salade croustillant de bœuf, poireau crayons en vinaigrette et herbes sauvages
-Soupe de courge de Provence, joue de lotte rôtie, huile de chorizo

Plat
-Pressée de veau à la pistache, écrasé de pomme de terre et betterave, légumes ancien rôti

-Dos de cabillaud rôti au beurre de cacao, tome d'épeautre de Sault, coulis d'étrille

Dessert
-Riz au lait de Camargue, façon mendiant
-Charlotte aux fruits rouge

Café/ 1⁄4 de vin par personne

(Le choix de l'entrée, du plat et du dessert se fera le jour même)
 
 
www.arenes-arles.com
 
 
ARENES D'ARLES
 
Rond-Point des Arènes
B.P. 40042
13633 ARLES Cedex
Tél. : 08 91 70 03 70 (*)
Fax. : 04 90 96 64 31
 
 
 
(*) Coût de la communication 0,225 euros/mn
Facebook Twitter
 
 
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 19:44
... NÎMES ... FERIA DES VENDANGES 2015 ... DIMANCHE 20 SEPTEMBRE (TARDE) ... "LES ARÈNES DE NÎMES ONT UN NOUVEAU PRINCE" par Paul BOSC pour "Le Blog de Jiès" ...

Beau temps rafraîchi par un vent en rafales. 3/4 d’arènes.

Confirmation d’Alberto LÒPEZ SIMÒN avec Sébastien CASTELLA et José Maria MANZANARES.

 

... NÎMES ... FERIA DES VENDANGES 2015 ... DIMANCHE 20 SEPTEMBRE (TARDE) ... "LES ARÈNES DE NÎMES ONT UN NOUVEAU PRINCE" par Paul BOSC pour "Le Blog de Jiès" ...

"Les arènes de Nîmes ont un nouveau Prince"

Depuis dimanche, à la nuit tombée, Nîmes a sacré un nouveau Prince : Alberto Lopez Simon. Un jeune espagnol de 25 ans que les aficionados regardent avec les yeux de Chimène même si, pour la première fois et pour confirmer son alternative, il se présentait dans l’amphithéâtre nîmois. Certes il a fait beaucoup parler de lui de Madrid à Aranjuez, de Séville à Istres où il a épargné la vie d’un toro, de Pampelune à Bayonne ou La Brède. Et Alès a même eu le privilège de le présenter pour sa feria 2015. On l’attendait à St-Gilles, les orages ne l’ont pas permis, on craignait que la blessure subie à Albacete dans l’artère fémorale, il y a à peine quelques jours, lui fasse déclarer forfait, mais quand on est torero, les corps et les esprits ne sont pas faits de la même matière que le commun des mortels.

Alberto Lopez Simon, ange fragile, grand et mince dans son costume couleur lilas, écarte d’un souffle la mèche de cheveux brune qui descend devant ses yeux, coiffure importante et épaisse qui le fait ressembler à un jeune étudiant. On disait autrefois qu’un torero s’affirmait ou disparaissait après son premier coup de corne. Pour le Madrilène la preuve du sang a été souvent marquée dans sa chair, notamment à Madrid, le 2 mai dernier et rien ne semble de décourager pour emprunter la route des géants de la tauromachie, celle qu’empruntent Sébastien Castella, José Mari Manzanares et bien sûr José  Tomas. Et avant eux, Ordoñez, Dominguin, Joselito, Paquirri ou Manolete.

D’ailleurs Sébastien Castella et José Mari Manzanares étaient là pour sa confirmation d’alternative en terre taurine française, en clôture de la feria des Vendanges nîmoises. La cerise sur le gâteau de la fin de saison.

Mais si l’on a choisi la crème de la tauromachie actuelle, le choix des opposants, les sept toros (le 2e a été remplacé pour manque de force) de Nuñez del Cuvillo ne pouvaient pas s’inspirer des sept  Samouraïs, ni des sept Mercenaires. Manque de force, manque de cornes, presque tout le contraire de toros… de combat.

Seul le dernier, « Gavilanillo » qui avait chargé le picador avec « les reins » et effectué une « vuelta de campana »avant la deuxième pique, pouvait donner un peu d’émotion à une corrida bien terne où seul Sébastien Castella avait réussi à couper 2 oreilles à son second adversaire après une faena dont le Biterrois à le secret : emballer le toro en le faisant partir de loin, de très loin jusqu’à conclure dans le berceau des cornes, la pointe effleurant la jambe du torero. Et comme l’estocade a été concluante, le public réclama l’obtention des deux trophées. Au deuxième bis, la présidence refusa de lui accorder un trophée, la pétition n’était guère majoritaire et il reçut une ovation du public.

Manzanares, handicapé, sans doute, par un récent traumatisme crânien,  mais qui avait tenu à être présent à Nîmes, a souvent été contrarié par le vent mais le comportement de ses toros ne l’a pas poussé à faire plus que le minimum syndical (avis et silence et avis et ovation).

Reste donc le nouveau Prince des arènes. Il avait été ovationné après la mort du premier Nuñez del Cuvillo, le toro de la cérémonie de confirmation d’alternative. On peut chercher tous les qualificatifs, on peut chercher à comparer son style avec celui d’un autre, mais on ne trouvera pas. Alberto Lopez Simon   se distingue par la simplicité des gestes, aime les mouvements doux et lents et fait glisser sa muleta sur le sable sans que le museau du toro ne l’effleure, sans que l’étoffe ne fasse un vilain pli. Puis après trois ou quatre derechazos il impose la passe de poitrine. Pas plus. Peut-être un peu moins alluré sur les naturelles mais on se souviendra longtemps de sa série de manoletinas finale avant de se jeter sur le dos du toro pour une estocade profonde.

Deux oreilles ... le triomphe.

###############

Merci à l'ami "POLO" pour son texte

et

Merci à l'ami "PACO" pour sa photo

A lire aussi sa reseña sur son site

http://torobravo.fr/nimes-20-septembre-tarde-castella-lopez-simon-et-le-vent/#more-37583

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 13:23
... NÎMES ... FERIA DES VENDANGES 2015 ... SAMEDI 19 SEPTEMBRE (MATIN) ... CORRIDA A PIED ET A CHEVAL ... "LE CAVALIER TIENT LES RÊNES" par Paul BOSC pour "Le Blog de Jiès" ...

Corrida à pied et à cheval :

Le cavalier tient les rênes du mano a mano

De mémoire d’aficionado, il  semble bien que ce mélange des genres et surtout un mano a mano entre un caballero et un torero à pied était inédit dans les arènes de Nîmes. A voir le nombre d’entrée, le résultat semble plutôt encourageant malgré la difficulté de vouloir mélanger les deux tauromachies. Et donc les deux publics avec comme bilan la fameuse bouteille à demi-vide ou à demi-pleine de satisfaits… Ou pas.

C’est Diego Ventura qui débute les festivités ou le spectacle, car il est bien évident qu’il n’y a malgré l’annonce d’un mano a mano aucune rivalité, ni compétition entre les deux hommes. Seul le nombre d’oreilles coupées fait la différence et c’est par un beau 3 à 0 que le Portugais gagna la partie.

Le round d’observation avait pourtant laissé les deux toreros à égalité de résultats avec silences après les estocades du Sam Pedro et  du Victoriano del Rio.

Diego Antonio Espiritu Santo Ventura ayant complètement raté sa mise à mort mais ayant enthousiasmé le public avec sa prestation et sa cavalerie extraordinairement dressée avec Maletilla, Roneo, Chalana, Remate, Nazari, Milagro, Sueno. Sa spécialité : se faire poursuivre en gardant une course toujours perpendiculaire au toro et en agrémentant sa fana ou ses poses de banderilles longues ou courtes, en faisant cabrer son cheval, ou en lui imposant de simple ou double pirouettes.

Pour le Madrilène, son plus beau geste fut d’inviter le sobresaliente  Morenito de Nîmes à venir en piste pour lui brinder le premier Victoriano. La faena n’était pas empreinte d’une grande émotion et la demi-lame et le descabello nécessaires  à tomber la bête ne méritaient pas plus que le silence.

Pour le deuxième acte Diego appuya sur l’accélérateur avec tout d’abord une séquence d’attente la sortie du toro avec la garoche, mais ce jeu ne parut pas particulièrement intéresser le Sam Pedro, donc reprise des choses en mains beaucoup plus classiques. Là aussi le spectacle est assuré notamment avec « Remate » couleur Isabella avec la pose de banderilles courtes al violin. L’estocade étant en bonne place et d’effet immédiat, le public exigea 2 oreilles accordées par la présidence.

« El Juli » va-t-il tenter le match nul ? La faiblesse du Victoriano, pourtant ménagé face au picador, permet à Julian de toréer pratiquement dans le berceau des cornes mais quatre  pinchazos et autres coups de descabello  ne font à nouveau entendre que le silence.

Dernier acte.

Diego Ventura coupera une nouvelle oreille ce qui lui ouvre la porte des Consuls ; « El Juli » face à un Victoriano, qui fit la cabriole après le premier picotazo, tenta d’entrée  le joker avec la cape : larga puis série de véroniques en gagnant le centre, chicuelina et demi-véronique avant l’entrée de la cavalerie. Il laissera faire le quite à Lionel Rouff et  incitera la bête à charger de loin pour l’accueillir dans sa muleta de dos et, sans bouger, à lier les passes. Mais  la séquence fut brève et le toro ne tint pas le rythme. Pinchazo, estocade et descabello et à nouveau le silence dans les rangs.

Tête basse, « El Juli » repartit tandis que Diego Ventura effectuait un tour de piste fêté.

#############

Merci à l'ami "POLO" pour son texte

et

Merci à l'ami "PACO" pour sa photo

A lire aussi sa reseña sur son site

http://torobravo.fr/nimes-19-septembre-matin-diego-ventura-a-hombros/#more-37545

 

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 07:05
... NÎMES ... FERIA DES VENDANGES 2015 ... VENDREDI 18 SEPTEMBRE (TARDE) ... "UN MEXICAIN BASANE" PAR PAUL BOSC pour "Le Blog de Jiès" ...

UN MEXICAIN BASANE

par Paul BOSC pour "Le Blog de Jiès" ...

C’est un peu une image d’Epinal. Une méconnaissance. En allant assister à la corrida du vendredi aux arènes de Nîmes, le premier regard vers le premier des places réservées aux notables de la ville, était paré d’un drapeau mexicain. Rien d’étonnant, au cartel était annoncé deux toreros de cette nationalité : Joselito Adame et Octavio Garcia Gonzales « El Payo ». Allez savoir pourquoi, dans l’esprit populaire et la fameuse image de la ville vosgienne, un torero mexicain ne pouvait être que petit, basané  comme Zotoluco et  Joselito Adame et posséder un large répertoire du maniement de la cape, avec des lancers artistiques et spectaculaires. Puis en faisant appel à la mémoire ou à… Internet, un torero mexicain ne pouvait être qu’un brillant banderillero comme Carlos Arruza ou Armillita Chico.

Tout cela est bien révolu. Le récipiendaire qui confirmait son alternative  française n’est ni basané, ni banderillero et blond comme les blés. Il arrivait avec une sérieuse réputation.

Mais il n’a pas montré grand-chose ni au toro de la cérémonie où Daniel Luque officiait comme parrain et Joselito Adame comme témoin, ni au sixième exemplaire de la corrida du  Puerto de San Lorenzo, propriété  de Lorenzo Fraile portant dans leurs sang l’encaste Atanasio Fernandez  - Lisardo Sanchez qui survit au milieu de l’océan Domecq. Bilan de sa prestation nîmoise : applaudissements et silence mais il a frôlé l’accident pendant la faena.

Le grand perdant de l’histoire fut l’autre Mexicain Joselito Adame qui en tendant des estocades à recibir à perdu l’octroi de trophées justement gagné après des faenas valeureuses et marquées de jolies séquences artistiques. (Applaudissements et applaudissements).

La seule oreille de la soirée a été gagnée par Daniel Luque au deuxième toro après une faena marquée par l’immobilité et de bonnes séries sur les deux côtés.  Au quatrième, échec total avec les aciers et un avis sonne avant le silence du public.

Juste une petite phrase sur le lot de toros du Puerto de San Lorenzo puisque il n’a apporté aucunes satisfactions notables.

... NÎMES ... FERIA DES VENDANGES 2015 ... VENDREDI 18 SEPTEMBRE (TARDE) ... "UN MEXICAIN BASANE" PAR PAUL BOSC pour "Le Blog de Jiès" ...

Merci à l'ami "POLO" pour son texte

et

Merci à l'ami "PACO" pour ses photos

A lire aussi sa reseña sur son site

http://torobravo.fr/nimes-18-septembre-oreillette-pour-daniel-luque/#more-37530

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 13:47
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

C'est devant à peine un petit quart d'arène, sous un ciel ensoleillé et avec un léger vent, que s'est déroulé ce premier acte de la Feria des Vendanges nîmoise ... Novillada de 6 novillos de Los Chospes pour 6 novilleros dont 5 faisaient leur présentation dans les arènes romaines.

Cette novillada ne laissera pas un grand souvenir dans l'esprit des aficionados présents même si, comme l'on dit, on a vu de bonnes choses, quelques jolis gestes et des détails ...

Mais les novillos, violents et compliqués, n'ont pas forcément collaboré et répondu aux attentes ou souhaits des jeunes toreros et, surtout, le maniement laborieux ou défaillant de l'épée (des aciers en général) a anéanti tout espoir de trophée ... !

Je vous donne à voir, ci-dessous, quelques photos avec a reseña de l'ami "Paco" Patrick Colléoni ... http://torobravo.fr/

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

La ganaderia de Los Chospes (Juan Pedro Domecq via Daniel Ruiz et Luis Algarra) avait envoyé un lot de présentation correcte (poids affichés de 412 à 463 kg), maniables à des degrés divers les 1°, 3°, 5° et 6°, plus compliqués les deux autres.

Pour les affronter, six novilleros et donc pas de séance de rattrapage si on ratait sa prestation.

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

Lilian Ferrani s’est montré digne sans parvenir à convaincre. Il reçut ainsi le premier par quelques correctes véroniques et demie, le fit piquer sans excès par deux fois, mais c’était encore trop pour ce bicho faiblard qui chuta à plusieurs reprises, empêchant toute tentative de quite de Ferrani et de Husson. Après accrochage sans conséquences de Chico Leal aux banderilles, l’arlésien entama une faena appliquée mais contrariée par les demi-tours rapides d’un Chospes qui se retournait vite et se défendait de la tête. Quelques séries ambidextres sans grande consistance avant une bonne lame. Salut.

 

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

Il semble que ce ne soit pas la temporada de Louis Husson. Le landais recula dès les premiers capotazos, puis après un tercio de piques où le novillo poussa un peu, il re-enclancha la marche arrière au dernier tiers et ne prit jamais l’ascendant sur un adversaire qui très vite profita de ses hésitations pour s’imposer. DE plus en plus avisé, il cueillit Louis qui dut passer par l’infirmerie pour en ressortir plus tard apparemment sans dommages. Lilian Ferrani se débarrassa de l’animal d’un pinchazo hondo complété par une trois-quart et sept descabellos. Silence.

 

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

José Ruiz Muñoz est resté quasiment inédit lors de la réception au capote où l’on aperçut seulement trois ou quatre véroniques venues tardivement. Il se rattrapa au quite par trois véroniques et revolera, laissant la place après deux rencontres à Joaquin Galdos qui dessina trois jolies chicuelinas rématées par demie. La faena servie main basse fut un modèle de justesse et d’esthétique, le garçon alternant les deux mains avec beaucoup d’élégance et de temple. Hélas il se montra maladroit à la mort, portant une première lame sous-cutanée … près de la cuisse, puis un tiers de lame trasera et tendida qu’il compléta par trois descabellos. Envolée l’oreille jusque là acquise, salut au tiers.

 

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

Joaquin Galdos entama quant à lui sa réception en dessinant de suite une jolie série de véroniques et demie. Après un picotazo trasero repositionné et pompé, Léo Valadez vint s’échauffer lors d’un quite élégant par chicuelinas et demie. Doublant bien genou plié, Galdos courut parfaitement la main lors d’une faena juste et rythmée où son aguante et sa décision emportèrent l’adhésion du public. La conclusion par entière contraire un peu atravesada limita la récompense à une vuelta.

 

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

Léo Valadez est un garçon volontaire qui manie les étoffes avec une certaine élégance. Jolies véroniques pour la réception, puis après une longue pique et un quite d’Andy Younes par tafalleras et revolera, le garçon prit les banderilles pour deux poder a poder et un quiebro inachevé (une seule banderille) qu’il transforma dans la foulée en violin avec la banderille restante. Hélas son adversaire s’avéra tardo dans la muleta, finissant très vite arrêté. Le jeune homme arracha au forceps quelques estimables séries, puis des muletazos un à un avant de conclure par trois manoletinas. Trois-quart contraire, trois descabellos entrecoupés de deux avis. Palmas.

 

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

Andy Younes entama sa prestation par esthétiques véroniques et demie, puis après une longue pique, il prit la muleta, initiant sa faena par le haut pour très vite baisser la main et dessiner de beaux muletazos ambidextres, plus engagés à droite qu’à gauche où le garçon toréa penché en avant. Lorsqu’il corrigea la position, il fut pris par le novillo qui lui infligea une grosse voltereta dont il sortit heureusement indemne. Il reprit courageusement le combat sur la main droite pour trois séries puis pincha trois fois à la mort avant de laisser une entière contraire. Palmas.

 

... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...
... NÎMES FERIA DES VENDANGES 2015 ... 17 SEPTEMBRE ... NOVILLADA DE LOS CHOSPES ... UNE TARDE SANS TROPHÉES ...

MERCI A L'AMI "PACO" POUR SA RESEÑA

A LIRE AUSSI SUR SON SITE http://torobravo.fr/

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 08:01
... (Photo : Mateo) ...

... (Photo : Mateo) ...

Raphaël Raucoule « El Rafi », élève du Centre Français de Tauromachie de Nîmes, a quitté la plaza de toros d’Algemesi a hombros après avoir coupé les deux oreilles de son second adversaire.

Face au meilleur eral de ce maniable encierro de Carlos Nuñez, El Rafi s’est montré volontaire, banderillant son adversaire avant de composer une faena de bonne facture que le palco prima d’un double trophée après une bonne estocade. Son premier adversaire, de moindre qualité, maniable mais sans transmission, aurait pu laisser une oreille dans les mains du nîmois au terme d’un bon travail mais cette fois l’acier fit défaut.

Daniel Martinez, de l’Ecole Taurine de Valencia, faisait ses débuts en habit de lumières. Face au troisième, il composa une bonne faena, toréant a gusto un novillo noble et bon qui le bouscula à plusieurs reprises mais perdit un possible trophée avec l’épée (ovation). Le premier, brusque à droite, avait une faena à gauche. Le garçon y laissa des séquences estimables mais il fut maladroit lors de la suerte suprême (silence).

Repost 0
Published by Jiès Arles - dans Ferias & Corridas
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jiès Arles
  • Le blog de Jiès Arles
  • : Reportages et Photographies de la Culture et des Traditions Taurines, Arlésiennes et Provençales avec, de temps en temps, des billets "d'humeur" ou "d'humour" et des "coups de coeur" à partager car il n'y a pas que la tauromachie dans la vie ...
  • Contact